sam. Sep 21st, 2019

Crash

737 Max, magouilles et politiques ?

Le dossier du Boeing 737 Max vire au règlement de compte politique. Fin novembre, après le crash de Lion Air des pilotes avaient déjà demandé une modification de l’avion mais, sans succès. Comment la FAA n’a-t-elle pas pris la décision de « grounder » l’avion ? C’est ce qui est actuellement au centre des débats outre atlantique.

737 Max, crash et enquête

Confirmant mon analyse initiale d’une même cause pour les deux accidents du Lion Air et d’Ethiopian, le Bureau français d’enquêtes et d’analyses (BEA) a confirmé le 17 mars que des « claires similitudes » sont apparues entre le crash du Boeing 737 MAX d’Ethiopian Airlines et celui de Lion Air en octobre 2018, lors de l’examen des enregistreurs de vol.

Crash du vol Lamia 2933

Le 28 novembre 2016, le vol LaMia Flight 2933 décolle de Santa Cruz de la Sierra, la plus grande ville de Bolivie, en vol charter vers Medellin en Colombie, avec 68 passagers et 9 membres d’équipage. Parmi les passagers, l’équipe brésilienne de football de Chapecoense presque au grand complet, en route pour sa première finale de la Copa Sudamericana.

EgyptAir et TNT !

Depuis le mois de juillet, on attend de la Commission Égypte -France le Rapport d’enquête Préliminaire, prévu par le règlement « Annexe 13 » de l’OACI (Organisation Aviation Civile Internationale), qui doit être publié dans le mois qui suit l’accident.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 625 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.