– PNC Contact
Nous sommes le mercredi 12 décembre 2018

Mois : septembre 2014

Air France, grève terminée…

La compagnie déplore que malgré de très longues négociations depuis le début du conflit (dont 15 heures hier), permettant de nombreuses avancées, le protocole de fin de conflit, équilibré et raisonnable proposé par la Direction, n’ait pas été signé par les organisations représentatives. Air France regrette que les syndicats de pilotes n’aient pas su saisir ces opportunités.

Air France, la grève de trop ?

Air France est toujours en grève et aucune sortie ne semble envisageable dans les jours à venir tellement les protagonistes sont campés sur leurs positions respectives. Les pilotes sont bloqués sur le contrat unique de peur de perdre des avantages d’un autre temps et la direction tente de mettre en place une compagnie low-cost avec 15 ans de retard

L’édito du pousseur de trolley !

C’est moi ou on nous prend pour des ânes ? Sérieusement, la boite perd des millions tous les jours et personne ne trouve cela gênant, pas un syndicat pour dire aux pilotes « ça suffit, au boulot » ? Ce n’est que des pilotes, ce n’est pas des dieux et ils n’ont pas appris aux oiseaux à voler comme certains aimeraient nous le faire croire !

Air France, une grève corporatiste !

La grève continue malgré la fin du projet Transavia Europe ! C’est en tout cas ce qui semble se dessiner si l’on en croit les informations qui circulent en interne. Le SNPL, après avoir mis en avant la délocalisation la fin du « made in France », les dangers pour la caisse de retraite, revient à son combat de départ, le même contrat pour tous les pilotes du groupe.

L’Etat lâche les pilotes Air France

ir France perd des millions d’euros tous les jours et les pilotes commencent à avoir de plus en plus de personnes contre eux et la grève qu’ils mènent. Les pilotes ne veulent pas voir de pilotes étrangers embauchés via Transavia Europe et donc, pour développer le low-cost, il ne reste que Transavia France avec l’embauche de nouveaux pilotes français sous contrat français.

L’édito du cocher

Les pilotes Air France continuent leur grève aujourd’hui et le nouveau préavis court jusqu’au 26 septembre. Ils ne veulent pas de Transavia France avec des pilotes aux conditions Transavia et ne veulent pas non plus de Transavia Europe aux conditions portugaises, moldaves, turcs, papouasiennes ou que sais-je. Mais, finalement, ils veulent quoi les pilotes Air France ?

Transavia, les projets de de Juniac

Être dans le top cinq des compagnies low cost, c’est l’objectif que s’est fixée Air France-KLM à l’horizon 2017-2018. Les objectifs, présentés ce jeudi 11 septembre par Alexandre de Juniac et les cadres dirigeants du groupe franco-néerlandais aux investisseurs et à la presse sont ambitieux : une flotte de 115 avions (uniquement des Boeing 737), 20 millions de clients et une marge opérationnelle de 5%. L’idée, a expliqué le PDG, étant « à la fois de mener une stratégie défensive alors que nous sommes attaqués sur nos marchés traditionnels domestiques et offensive pour croitre en Europe ».

MH17, la thèse du missile

Avec d’infinies précautions, Duch Safety Board met en évidence, dans son rapport d’étape sur la destruction du 777 de Malaysia Airlines (vol MH17), la présence de nombreuses perforations à l’extérieur du fuselage. Selon les enquêteurs hollandais, l’éparpillement des débris indique que l’avion s’est désintégré en vol.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 248 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.