28 septembre 2020
Préavis suspendu

© Régis Hector http://www.hector-bd.com/

L’Etat lâche les pilotes Air France

ir France perd des millions d’euros tous les jours et les pilotes commencent à avoir de plus en plus de personnes contre eux et la grève qu’ils mènent. Les pilotes ne veulent pas voir de pilotes étrangers embauchés via Transavia Europe et donc, pour développer le low-cost, il ne reste que Transavia France avec l’embauche de nouveaux pilotes français sous contrat français.

Partages
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/

Air France perd des millions d’euros tous les jours et les pilotes commencent à avoir de plus en plus de personnes contre eux et la grève qu’ils mènent. Les pilotes ne veulent pas voir de pilotes étrangers embauchés via Transavia Europe et donc, pour développer le low-cost, il ne reste que Transavia France avec l’embauche de nouveaux pilotes français sous contrat français. Ils devront voler plus pour gagner sans doute un peu moins que les pilotes Air France. Mais là aussi les pilotes Air France sont contre, ils veulent un contrat unique aux conditions Air France pour tous les pilotes du groupe.

Alexandre de Juniac a proposé de retirer purement et simplement le projet Transavia Europe si aucun accord n’était trouvé avec les syndicats et de n’envisager qu’une montée en puissance de Transavia France.

Pendant ce temps l’Etat, actionnaire à presque 16% d’Air France n’a rien dit durant la première semaine du conflit même si, en coulisse, le secrétaire d’Etat aux transports semblait se positionner derrière les pilotes. Mais maintenant que le projet Transavia Europe est suspendu voir jeté aux oubliettes le discours est tout autre. « Maintenant que ce projet est écarté, que les choses soient claires, il faut que le travail reprenne », a-t-il demandé sur Europe1 mardi après-midi. « La direction a accepté de renvoyer la discussion de Transavia Europe à plus tard. Et si j’ai bien compris, probablement de l’arrêter. Sauf à mettre définitivement la compagnie en péril, je ne vois pas ce que les pilotes attendent pour mettre fin à cette grève ». L’Etat est clairement en train de lâcher les pilotes. Manuel Valls a indiqué sur Europe 1 que « cette grève n’a aucune raison (et) doit cesser (…) La direction a fait un certain nombre de nouvelles propositions. Les conditions, me semble-t-il, sont réunies pour que les positions des uns et des autres convergent ».

Demain la grève devrait continuer et Air France devrait encore perdre de millions d’euros et voir le retour à l’équilibre s’éloigner de plus en plus…

Partages

12 thoughts on “L’Etat lâche les pilotes Air France

  1. Vivement que cette boite ferme et réouvre avec des personnels qui auront pour objectif de la faire evoluer plutot que de rester arc bouté sur des acquis, des avantages et autres passe droits d’un autre temps. Les pilotes Air France sont une caste a qui il faut couper la tete si l’on souhaite voir le pavillon francais survivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 33 961 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages