jeu. Déc 12th, 2019

PN Air France © Air France

Air France, grève terminée…

La compagnie déplore que malgré de très longues négociations depuis le début du conflit (dont 15 heures hier), permettant de nombreuses avancées, le protocole de fin de conflit, équilibré et raisonnable proposé par la Direction, n’ait pas été signé par les organisations représentatives. Air France regrette que les syndicats de pilotes n’aient pas su saisir ces opportunités.

Partages
PN Air France © Air France
PN Air France © Air France

Air France se félicite de la levée du mouvement, qu’elle appelait de manière ferme et répétée. Cette grève aura été coûteuse et dommageable. Elle n’a que trop duré.

La compagnie déplore que malgré de très longues négociations depuis le début du conflit (dont 15 heures hier), permettant de nombreuses avancées, le protocole de fin de conflit, équilibré et raisonnable proposé par la Direction, n’ait pas été signé par les organisations représentatives. Air France regrette que les syndicats de pilotes n’aient pas su saisir ces opportunités.

Air France confirme sa décision de poursuivre sans délai le développement accéléré de Transavia en France, relais de croissance majeur du Groupe. Ce développement se fera dans les conditions économiques et sociales compétitives prévues (en particulier : développement au-delà de 14 avions, flotte unique de Boeing 737, conditions d’exploitation et de rémunération de Transavia France, affectation de pilotes d’Air France sur la base du volontariat). Comme annoncé, ce projet permettra la création rapide de 1 000 emplois en France (dont 250 emplois de pilotes).

Cette sortie de conflit renforce la détermination de la Compagnie à faire progresser son modèle économique afin de conforter son leadership, dans le cadre d’un dialogue social qu’elle souhaite constructif et responsable. L’intérêt stratégique de l’entreprise doit rester le cap pour tous.

Air France est maintenant toute entière mobilisée pour regagner la confiance de ses clients et restaurer la sérénité au sein de son personnel et la cohésion de l’entreprise.

Alexandre de Juniac, président-directeur général d’Air France-KLM, a déclaré : « L’équipe de direction, Frédéric Gagey et moi-même sommes conscients du traumatisme que viennent de vivre nos clients, nos salariés et nos partenaires. La priorité est au rassemblement et à l’union de nos forces autour du projet de croissance et de compétitivité du groupe Air France-KLM, Perform 2020. Je souhaite remercier tous ceux qui, convaincus que la croissance est à notre portée si nous nous en donnons les moyens, ont soutenu nos projets de développement. Je veux aussi remercier toutes les équipes d’Air France qui ont effectué, ces 15 derniers jours, un travail remarquable dans des conditions difficiles. A tous, à nos clients et à nos équipes, je veux dire notre confiance et notre engagement pour renouer les liens et repartir de l’avant ».

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 498 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages