4 juillet 2020

Le PNC, tout savoir sur le métier d’hôtesse de l’air – steward (Personnel Navigant Commercial)

Costumes PNC
Partages

Le PNC, acronyme de Personnel Navigant Commercial, trouve son origine dans le monde de la marine et du train. Le terme PNC regroupe les hôtesses de l’air et les stewards qui évoluent dans l’aéronautique civile. Dans le monde militaire il existe le même métier, les personnels sont appelés Agent Sécurité Cabine. Le premier steward dans le monde aéronautique a été Heinrich Kubis qui assurait la sécurité et le confort des passagers à bord du DELAG Zeppelin LZ 10 Schwaben.

C’est en 1930 que l’idée de recruter des hôtesses de l’air pour l’aviation civile a vu le jour. Jusqu’à cette date cette fonction était uniquement assurée par des hommes. La première hôtesse de l’air était Ellen Church. L’Europe aura sa première PNC en 1934, une hôtesse de l’air suisse du nom de Nelly Diener.

Le PNC, parfois appelé Agent de Bord, fait parti du personnel de la compagnie aérienne pour laquelle il travaille et dont il porte l’uniforme. Le travail en équipage avec les autres PNC, et aussi avec les pilotes au poste de pilotage, est son quotidien.

A bord de l’avion il y a donc les PNC mais aussi le pilotes qui ont pour acronymes PNT, Personnel Navigant Technique. Ils sont membres d’équipage.

Les prérequis pour devenir PNC

Pour exercer le métier de PNC qui est un navigant professionnel, et travailler dans une compagnie aérienne en France, il faut avoir le niveau BAC et posséder un bon niveau d’anglais. Ce niveau d’anglais sera justifié par un test, le plus souvent demandé est le TOEIC. Les autres langues sont appréciées et peuvent faire la différence lors d’un recrutement pour une compagnie aérienne.

Les autres points a ne pas négliger pour travailler en tant qu’hôtesse de l’air ou steward dans une compagnie aérienne française :

  • Ponctualité
  • Rigueur et courtoisie
  • Esprit d’équipe et désir de travailler en équipage
  • Savoir nager 50 mètres en moins d’une minute et 30 secondes (obligatoire pour l’obtention du CCA)
  • Posséder un passeport d’un pays membre de l’Union Européenne

Pour travailler au sein d’une compagnie aérienne le PNC devra obtenir un Titre de Circulation Aéroportuaire. Pour obtenir ce titre une enquête sera effectuée. Un casier judiciaire vierge est fortement recommandé. En cas de non obtention de ce certificat il sera impossible de travailler en tant qu’hôtesse de l’air ou steward.

La visite médicale pour être PNC

CEMPN
CEMPN France

Comme pour l’ensemble des navigants le PNC doit avoir une bonne condition physique et une bonne résistance, en particulier aux décalages horaires. Ces points sont vérifiés périodiquement par un CEMPN.

Lors de la visite médicale vous passerez de nombreux tests. Des tests de la vision comprenant les couleurs, le relief, la tension oculaire, un scanner de la rétine, un fond d’œil… Une radio des poumons, un test auditif, un électrocardiogramme seront également réalisés.

Une prise de sang ainsi qu’une analyse d’urine seront également effectuées durant la visite médicale.

Le CCA ou Cabin Crew Attestation

Extincteurs formation CCA
Extincteurs © DR

Pour pouvoir postuler en tant que PNC et être personnel de cabine dans une compagnie aérienne française il faut posséder le CCA ou Cabin Crew Attestation. Ce diplôme européen remplace l’ancien CFS qui, lui-même, a remplacé le CSS. Cette formation est théorique et pratique. En effet, le CCA comporte une partie théorique et une partie pratique qui permettent de connaitre les équipements de sécurité et les gestes de premiers secours. Ce diplôme européen s’obtient après une formation théorique de 105 heures et une formation pratique de 36 heures. Un test écrit et un test pratique devront être réussis pour valider les acquis théoriques et pratiques et obtenir le CCA afin de pouvoir officier en tant que PNC.

La formation permet d’aborder le matériel de sécurité ainsi que l’ensemble des procédures concernant son utilisation, le travail en équipage, un peu de physique du vol et un volet important concerne le secourisme. Le PNC doit être capable d’aider un passager en détresse après un crash ou, plus simplement, en cas de besoin pendant le vol.

Le travail du PNC

ASL Airlines
PNC en service © DR

Pendant le vol le PNC a pour première mission d’assurer la sécurité des passagers à bord de l’avion. Il est sous l’autorité du commandant de bord. De part sa formation le PNC est aussi, en de rares occasions, pompier, infirmier ou encore psychologue pour gérer lespeurs et les angoises liées au vol. Rappelons que sa formation pour obtenir le CCA comporte uniquement deux modules, un pour la partie sécurité et l’ensemble du matériel s’y affermant, et le deuxieme qui concerne le secourisme et les gestes de premier secours. Son deuxième rôle est plus commercial. Le PNC est en effet aussi présent pour que les passagers passent un vol agréable. Il assure le confort des passagers en cabine. En fonction de la durée du vol l’hôtesse de l’air ou le steward distribuera des boissons, des repas et veillera au confort.

Les différents grades PNC

Même si ils sont tous PNC, des personnels de bord, il existe différents « grade » ou niveau de hiérarchie qui sont visibles sur les uniformes du personnel commercial. Nous retrouvons donc principalement les échelons suivants :

  • Hôtesse de l’air et steward : ils veillent à la sécurité et au confort des passagers pendant le vol sous la supervision du chef de cabine ou du chef de cabine principal en fonction du courrier (long ou court / moyen)
  • Chef de cabine (CC) ou commissaire de bord : Sur court et moyen courrier il représente l’autorité et est responsable de la sécurité à bord par délégation du commandant de bord. Sur long-courrier il est sous l’autorité du chef de cabine principal.
  • Chef de cabine principal (CCP) sur long-courrier : il est responsable de la sécurité à bord par délégation du commandant de bord et gère l’équipage commercial avec l’appui du chef de cabine.
  • Instructeur PNC : il est responsable de la formation et du maintien des compétences des personnels commerciaux.
  • Chef PNC : Il est a la tête de l’ensemble des PNC de la compagnie aérienne.

Il existe aussi le personnel complémentaire. Il est à bord uniquement pour assurer le confort des passagers. Soit il ne possède pas le CCA, soit il n’est pas qualifié sur l’avion qui effectue le vol. Il reste tout du moins sous l’autorité du Chef PNC et, par délégation, du Chef de Cabine et Chef de Cabine principal.

Salaire des PNC

En fonction des compagnies aériennes et des types de courriers le salaire en début de carrière est d’environ 1 500 euros. L’évolution permet d’arriver rapidement à 2 000 euros. En fin de carrière chez Air France un CCP peut facilement atteindre les 5 000 euros.

Le métier de PNC est un métier de passion, de voyages et de rencontres alors, attachez vos ceintures, regardez les consignes de sécurité et bons vols…

Partages
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 279 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages