Air France - KLM, l’État pourrait vendre – PNC Contact
mercredi 17 juillet 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France – KLM, l’État pourrait vendre

Air France – KLM pourrait voir l’État français quitter son capital si l’on en croit Les Échos

Boeing 777 Air France © Patrick Cardinal

Air France – KLM pourrait voir l’État français quitter son capital si l’on en croit Les Échos. Le groupe hôtelier AccorHotels a en effet proposé à l’État de lui racheter ses parts dans la compagnie aériennes.

Les 14.3% du capital d’Air France actuellement détenu par l’Etat pourraient être achetés par AccorHotels. Les Échos indique :

L’État envisagerait de se défaire de tout ou partie de ses 14,3 % au capital du groupe franco-néerlandais. Selon nos informations, il en étudierait en tout cas sérieusement la possibilité, depuis que les dirigeants d’AccorHotels ont manifesté leur intérêt pour sa participation.

Pour le moment le groupe hôtelier et Bercy n’ont fait aucun commentaire.

3 options sont envisagées. Le rachat de l’ensemble des titres détenus par l’État, un rachat partiel ou encore un échange de titre. Dans le dernier cas l’État recevrai des actions du groupe AccorHotels en échange de ses actions Air France. L’État recevrai environ 3% du groupe hôtelier, garderai un droit de regard sur Air France – KLM et couperai l’herbe sous le pied d’investisseurs chinois qui souhaitent entrer dans le capital du groupe hôtelier.

Cette sortie pourrait permettre de clore définitivement la relation « perverse » qui existe entre l’État et la compagnie aérienne ou une partie du personnel pense que l’État sera toujours là pour sauver la mise si besoin…

Partages

11 thoughts on “Air France – KLM, l’État pourrait vendre

  1. Avec Sébatien Bazin comme Président du Conseil, le groupe n’aurait pas un « capitaine d’industrie » tant fantasmé chez AF mais un capitaine de la finance. A côté Adj est un ange…
    Si l’opération se réalise, les syndicats et le Snpl auront été les meilleurs ambassadeurs d’une privatisation après avoir été les meilleurs alliés des concurrents en mettant à la tête de AF-KLM le plus financier des dirigeants du Cac.
    Mais l’opération n’est pas faite…

  2. Bonjour,

    Je pense qu’il est primordial pour l’état de se désengager de cette entreprise. Les grèves incessantes ne peuvent que nuire à son fonctionnement, l’état n’est plus là pour aider à son développement, c’est déloyal. Les contribuables ne sont pas là pour soutenir le SNPL qui ne veut pas œuvrer dans le sens de l’entreprise.

  3. @Icare :
    Un capitaine de la finance ne fait rien s’il n’est pas un bon stratège pour son groupe.
    Un tocard, si bon financier soit-il, ne pourra pas être une leader.
    C’est vous qui fantasmez systématiquement celui ou celle qui « matera » les pilotes.
    Pas un message sans que « pilotes » « PNT » ou « SNPL » ne soit repris.

    Ouvrez votre esprit.

    Si des salariés, et j’en connais, demandent un vrai patron, ce n’est pas pour rien.
    Certains même n’étaient pas contre un néerlandais, c’est pour vous dire.

  4. @C-crew :
    Pour le fantasme : contrairement à vous, j’ai integré il y a bien longtemps que la réalité même déplaisante était préferable à la jouissance immédiate qui est mortifère.
    Plaisir différé vs jouissance immédiate : c’est un peu l’histoire de la demande d’augmentation grotesque….
    Continuez à faire ce que vous savez faire de mieux : la grève et accusez les autres de vos manquements
    Eviter de m’interpeller directement sur ce site svp. Ce n’est pas la première fois et c’est sans intérêt.

  5. « la jouissance immédiate qui est mortifère. »
    Pourtant, c’est le sel de la vie…
    Sans cela, on devient aigri et sans amour !

    « Eviter de m’interpeller directement sur ce site svp. Ce n’est pas la première fois et c’est sans intérêt. »
    Ce site est un lieu d’échange et si je souhaite répondre à vos messages, je le ferai. Point barre.
    Vous ne savez pas qui je suis, pas même si je suis salariée d’Air France alors votre condescendance sur la grève que j’aurais faite, cela fait de vous le fils spirituel de Madame Soleil et de Nostradamus.

    « Le fantasme » :
    Moi je pense qu’AF et Accor pourraient représenter un beau pool en terme de tourisme. L’action remonte actuellement.
    Les cours de bourse ça va, ça vient… ça va, ça vient… N’y voyez aucun lien avec la jouissance immédiate que vous exécrez. C’est là encore, une différence entre vous et moi…

    Pour conclure, Icare s’est brulé les ailes a force de vouloir voler trop haut… Depuis, on a invité les avions.
    Question de génération.
    Bon vent.

  6. Chère madame,
    Merci pour votre petit laïus. Vous confirmez une fois de plus l’adage qui veut qu’une pensée médiocre produit des écrits médiocres.
    A mon tour de vous souhaiter bon vent.

  7. Chère madame,
    Merci pour votre petit laïus qui confirme qu’une pensée médiocre produit des écrits médiocres.
    Vue l’état de décomposition de votre entreprise, c’est à mon tour de vous souhaiter bon vent.

  8. @Icare :

    Pourquoi parlez d’Air France comme de mon entreprise ?
    Relisez donc, comprenez, inspirez vous et apprenez de mes messages.
    Quant à l’adage que vous venez d’inventer alors qu’il s’agit normalement d’une maxime ancienne et populaire, je vous le laisse, il vous sied à merveille.

    Par ailleurs, pourquoi poster deux fois le même message ?
    La méthode Coué consistant à répéter n’en fait pas pour autant une vérité.

    Icare, votre pseudo parle pour vous. Son orgueil démesuré lui a servi de leçon.
    Rassurez vous, je ne vous souhaite pas la même chose… vous êtes tellement loin d’être un mythe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 418 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages