Air France, menace de grève pour l'été – PNC Contact
mercredi 17 juillet 2019

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France, menace de grève pour l’été

Air France risque d’être une nouvelle fois impactée par des mouvements de grève cet été.

Air France A319 © Philippe Noret – AirTeamimages

Air France risque d’être une nouvelle fois impactée par des mouvements de grève cet été. L’intersyndicale, après la réunion qui a eu lieu hier, a menacé la direction d’un « été houleux » si les revendications n’étaient pas acceptées ou pour le moins entendues.

L’intersyndicale a de façon unanime validé l’idée de reprendre les grèves qui ont été arrêtées après la démission de Jean-Marc Janaillac.

L’intersyndicale dans sa totalité a décidé de ne pas en rester là. La direction actuelle perd le peu de crédit qui lui reste en refusant de tirer les conclusions de la concertation qu’elle a elle-même lancée.

Aucune communication de la part de l’intersyndicale avant vendredi et la rencontre avec la PDG par intérim Anne-Marie Couderc mais le ton est déjà donné :

Comment imaginer en rester là après tout ce qu’il s’est passé? On ne restera pas sans réagir.

Apres déjà 15 jours de grève et des centaines de millions d’euros perdus l’intersyndicale pourrait bien organiser de nouveaux mouvements à partir de juillet et fragiliser encore un peu plus la compagnie aérienne Air France. Si vous devez prendre l’avion cet été…

Partages

3 thoughts on “Air France, menace de grève pour l’été

  1. Un moment d’anthologie publié sur le compte Twitter d’un pilote AF :

    Copie du dernier SMS de Mr Evain. C’est un chef d’oeuvre. J’avais déjà quelques doutes sur sa santé mentale en lisant d’autres SMS mais là…. j’espère quand même qu’il ne pilote plus. Les medecins n’ont pas été alertés ?

  2. @Icare :
    Et mis à part la diatribe, que proposez vous Icare ?

    La critique est saine, je vous l’accorde, cependant elle se doit d’être constructive. Et là, je constate, une fois de plus, que vous ne proposez rien. Néant. Peanuts. Nada. Un résumé de vous au final.

    Quelle que soit la solution : avec ou sans l’état, groupe Accor ou pas, rien ne vous agrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 418 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages