mer. Nov 20th, 2019
Grève hotesse de l'air et steward

Grève hôtesse de l'air / steward Air France © PNC Contact

Grève, syndicats et revendications

Partages
Grève hôtesse de l'air / steward Air France © DR

Les hôtesses de l’air et steward Air France entament ce jour leur 3ème jour de grève pour protester contre la diminution du  nombre de PNC (hôtesse de l’air et steward) sur certains vols de la compagnie aérienne et sur A319 en particulier ou ils  devraient passer de 4 PNC à 3 PNC. Dans les médias la grève est présentée comme étant nécessaire afin de garantir la sécurité des passagers sur les vols. Légalement le nombre de PNC est fonction du nombre de passagers à bord d’un avion. Sur les Airbus A319 Air France ce nombre est de 3 PNC minimum car l’appareil ne peut pas accueillir plus de 149 passagers. Cette  configuration équipage a été mise en place dans diverses compagnies européennes sans avoir engendré de problème particulier en terme de sécurité. Il est certain que plus il y a d’hôtesses de l’air et de stewards dans un avion mieux c’est au niveau sécurité et commercial mais celà a un coût que le passager n’est pas forcément prêt à payer.

Nous avons fait le tour des sites internets des syndicats d’hôtesses de l’airet stewards Air France et n’avons pas trouvé trace de problème de sécurité dans leurs tracts d’appel à la grève sauf chez Sud et UGICT CGT PNC ,sans que cela soit placé en première place. Sud a pour première exigence : « L’abandon du contrôle des hôtesses et stewards par les CC/CCP. » et comme premier refus : « Les lamentables conditions de rémunération et d’utilisation des bases Province. ». Pour l’UGICT CGT PNC la première revendication est le respect de l’accord collectif pour les bases provinces.

  • UNSA, présence du mot « sécurité » = 0 : tract UNSA
  • SNPNC, présence du mot « sécurité » = 0 : tract SNPNC
  • UGICT CGT PNC, présence du mot « sécurité » = 3 : tract UGICT CGT PNC
  • Sud aérien, présence du mot « sécurité = 1 » : tract SUD

Que les hôtesses de l’air et les stewards d’Air France fassent grève c’est leur droit et il doit être respecté par tous. Cependant, ce qui est moins compréhensible, c’est que cette grève soit présentée aux média comme ayant pour but de garantir la sécurité des passagers alors que, à la vue des tracts, elle est également, si ce n’est plus, pour préserver leurs conditions de travail et de rémunération. La deuxième raison est tout à fait légitime pour faire grève et en aucun cas nous ne jugeons la « qualité » des revendications. Les syndicats auraient tout intérêt à être plus cohérents et revoir leur communication…

La dernière grève « massive » des hôtesses de l’air et steward chez Air France date de 2007. À l’époque Air France gagnait de  l’argent et la crise de 2008 n’était pas encore arrivée. À l’heure actuelle Air France n’a plus la même santé financière, est  malmenée en bourse ou elle a perdu près de 60% de sa valeur et les marchés attendent un profit warning à très court terme sachant que sur le début de l’exercice elle affiche une perte nette de 197 millions d’euro. La grève de 2007 avait coûté 60  millions d’euros à Air France.

Au vue de l’ambiance entre grévistes et non-grévistes sur les différents forums internes à Air France il est souhaitable que ce  mouvement ne dure pas trop longtemps car la société ne peut se le permettre économiquement et humainement cela risque de laisser des traces qui prendront du temps à s’effacer.

Bons vols, longue vie à Air France et aux hommes et femmes qui en font ce qu’elle est…

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 090 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages