mar. Déc 10th, 2019

Etat

Payer pour être a l’heure

Alors que près de 30% des vols devraient être retardés pendant l’été 2018, de plus en plus de passagers optent pour des compagnies aériennes plus ponctuelles, quitte à payer un peu plus cher leurs billets. Combien sommes-nous prêts à payer pour qu’un avion arrive à l’heure ? Mais surtout, si des passagers sont prêts à payer plus, pourquoi les compagnies aériennes n’investissent-elles pas plus dans la ponctualité ? par Paul Chiambaretto (Montpellier Business School / Ecole Polytechnique)

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 464 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.