Air France, CCE à Paris – PNC Contact
Nous sommes le lundi 17 décembre 2018

Air France, CCE à Paris

Air France organisera son prochain CCE demain alors que les vagues en marge de celui du 5 octobre dernier sont toujours allègrement surfer par les médias.

Air France Airbus A319 © Aeroworldpictures
Air France Airbus A319 © Aeroworldpictures

Air France organisera son prochain CCE demain alors que les vagues en marge de celui du 5 octobre dernier sont toujours allègrement surfer par les médias.

Ce CCE doit être celui des précisions. La direction d’Air France indiquera, secteur par secteur, le nombre d’emplois supprimés au sein de l’entreprise pendant qu’à Paris les syndicats organisent une manifestation contre le plan de restructuration d’Air France. Ce CCE sera entouré de mesures de sécurité exceptionnelles afin de ne pas revivre les débordements de celui du 5 octobre dernier. Selon certaines sources il devrait même se tenir dans un hôtel parisien et non pas au siège de la compagnie aérienne à Roissy.

A 13.00 une intersyndicale regroupant tous les métiers de la compagnie aérienne appelle a manifester place Edouard Herriot. Ils seront présents pour défendre l’emploi et pour soutenir les employés sous la menace de sanctions suite au CCE du 5 octobre. Christophe Malloggi de Force ouvrière prédit « l’évènement de l’année » car des mouvements de grève sont prévus dans la plupart des escales pour permettre aux salariés de rejoindre Paris avec des bus affrètes par les syndicats.

Alexandre de Juniac a déjà confirmé que « moins de 1000 postes » seront supprimés en 2016 et que, si les négociations avancent rapidement, il pourrait ne pas y avoir de nouvelle suppression en 2017. Hollande a indiqué que les licenciements étaient évitables mais a oublié de parler du rôle de l’Etat actionnaire…

Partages

3 commentaires sur “Air France, CCE à Paris

  1. « Hollande a indiqué que les licenciements étaient évitables mais a oublié de parler du rôle de l’Etat actionnaire… »

    En effet, ça devient récurrent !
    (pas plus que son premier ministre. Sinon qui est le/la Ministre des transports ?)

  2. Faire un IEP ( Sc Po ) puis l’ENA c’est apprendre à être élu pour gouverner sans jamais avoir travaillé dans une Entreprise (+ 60% des cas ) MAIS EN SACHANT « virer » ces/ses mécréants
    Dans une Entreprise : les salariés sont les mécréants
    IEP+ENA: On apprend l’Héxagonale = langage instruit de métaphores cosmiques venues d’ailleurs + des tactiques ultra folles venues de nulle part .
    Ex AIR FRANCE
    Ex le PNC AF
    PNC : « il coute trop cher » après 20% de gain de productivité en 2015 signés en 2014
    VLà que LA DIRECTION dit « vous devez faire 100h de vol de + par an en 2016 (mais tjr avec le même programme de vols !!!!!)
    DONC LA DIRECTION créée mécaniquement UN SUREFFECTIF
    DONC des départs volontaires !! voire des licenciements accompagnés ?
    PLUS 1 PNC en moins sur chaque AVION (demandé)
    LES PNC ( ayant réfléchis + quelques analyses disent NON
    DONC LA DIRECTION inverse la tendance « vous voyez se sont des paresseux , ils paralysent AF
    DONC LA DIRECTION = PLAN B (malin) fera des départs volontaires accompagnés,le bilan est identique au licenciement = direct Pôle – Emploi + 2ans de salaire imposable +prime
    LA DIRECTION EST TRES ADROITE
    L’HEXAGONALE est un métier
    Le PNC est coincé = no way
     » tu dis » OUI = départs « tu dis » NON = départs aussi  » très fort très fort »
    LA DIRECTION fait du langage HEXAGONALE
    CQFD
    ERIC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 325 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages