jeu. Déc 12th, 2019

Airbus A319 Air France © Kuba Bożanowski

Air France, les syndicats disent « non »

Il y a peu on vous annonçait que ça allait chauffer chez Air France (https://www.pnc-contact.com/2015/03/11/air-france-ca-va-chauffer-31415) , et bien il semblerait que nous ayons au moins un rédacteur qui dispose de pouvoirs divinatoires !

Partages
Boeing 777 d'Air France
Boeing 777 Air France © AeroWorldPictures

Il y a peu on vous annonçait que ça allait chauffer chez Air France (https://www.pnc-contact.com/2015/03/11/air-france-ca-va-chauffer-31415) , et bien il semblerait que nous ayons au moins un rédacteur qui dispose de pouvoirs divinatoires ! Les élections des représentants du personnel sont à peine terminées que la guerre est déjà déclarée entre ces derniers et la direction de la compagnie aérienne.

Ils étaient convoqués pour une réunion « stratégique et sociale » ce matin, lundi 16 mars, par la direction. Ils ont fait part de leur réponse a cette invitation comme suit : « La CFE-CGC, l’UNAC-CGC, FO, le SNPNC FO, la CFDT, l’UNSA Aérien, l’UNSA PNC, la CGT, le SNPL et le SPAF, réunis vendredi, considèrent que les multiples déclarations médiatiques d’Alexandre de Juniac, président de la holding Air France/KLM, compromettent le dialogue social au sein de la compagnie Air France ».

Ils n’aiment pas les méthodes, le fond ni la forme de tout cela. Ils s’offusquent de la « méthode » d’Alexandre de Juniac, qui a informé de cette réunion « à la place du président d’Air France, par voie de presse et pendant le scrutin des élections professionnelles de la compagnie ». De plus, ils estiment que la séance, fixée « quelques heures avant le comité de nomination qui examinera son renouvellement à la tête de la holding », « répond à des enjeux qui ne sont pas ceux de la compagnie Air France et de ses salariés ».

Alexandre de Juniac veut vite démarrer les négociations des accords d’entreprise afin de mettre en place Perform 2020 dans les plus brefs délais car il faut des efforts supplémentaires en matière de productivité pour sauver la compagnie aérienne qui a, une fois de plus, clôturé son année en déficit…

Partages

10 thoughts on “Air France, les syndicats disent « non »

  1. Je trouve qu’il y a tout de même un léger effort. Pour une fois qu’il n’y a pas un paragraphe pour rappeler la monstrueuse grève des pilotes seule responsable du déficit de cette année…
    Le ton reste néanmoins parti pris. C’est du aux multiples articles publiés ici qui vous décrédibilisent.

  2. @Stephane Garnier

    Je suis scandalisé par vos propos ! Je suis salarié d’Air France, et je participe à l’occasion à la rédaction de quelques articles qui figurent sur ce site.
    1) Il faut être particulièrement de mauvaise fois pour trouver du « AF bashing » dans cet article.
    2) Ce site met en avant AUSSI des articles qui défendent AF. Je vous invite ainsi à lire « AF447 Le rapport de contre-expertise d’un pilote », « Air France à Manchester : les faits » ou « De Juniac et les acquis sociaux » pour ne citer que les plus récents.

    Pour être cru, il faut être crédible. Je ne manque pas une occasion de « rappeler à l’ordre » le webmaster de ce site lorsque j’estime qu’il va trop loin. Nous avons parfois des désaccords mais il sait aussi reconnaitre lorsqu’un « papier » n’est pas juste. Je n’ai pas l’impression que vous ayez les mêmes qualités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 498 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages