Air France - KLM, ça bouge ! – PNC Contact
Nous sommes le dimanche 16 décembre 2018
Ben Smith d'Air Canada

Air France – KLM, ça bouge !

Ben Smith d'Air Canada
Ben Smith © DR

Nouveau rebondissement dans le feuilleton « un patron pour Air France – KLM » !

Air France – KLM n’a plus de patron depuis maintenant le mois de mai 2018 et la démission de Jean-Marc Janaillac. Apres plusieurs noms et autres hypothèses puis une période de silence, les affaires reprennent. Maintenant c’est Benjamin Smith qui serait le futur PDG de Air France – KLM.

Selon Le Monde le directeur de l’exploitation d’Air Canada serait pressenti pour reprendre le flambeau. Au vu de la durée de vie des PDG chez Air France – KLM il brule les mains. Le Monde cite comme source de cette information le SNP. Le syndicat de pilotes est évidement contre cette nomination. Pour une fois qu’un patron d’Air France – KLM viendrait du monde aéronautique !

Dans son communiqué le SNPL indique :

La faiblesse d’Air France réside dans son incapacité à se renouveler de l’intérieur. Gangréné par les logiques de réseaux, l’organigramme souffre d’une incapacité chronique à accueillir de nouvelles têtes et donc, à déployer de nouvelles stratégies. C’est d’ailleurs le principal reproche que l’on puisse formuler à l’encontre du président sortant. Alors que l’ensemble des pilotes nourrissait l’espoir que son arrivée provoquerait une cascade de renouvellement dans le Comité exécutif, c’est l’inverse qui s’est produit. Ainsi, après la signature de l’accord Trust Together Pilote et la création de JOON, au lieu d’assister à un mouvement de réforme, nous sommes restés médusés devant le départ de Jérôme Nanty, Secrétaire général d’AF-KLM en charge de la Transformation, principal artisan de cet accord, ainsi que par le retour en force de ceux qui ont montré tant de fois leurs limites dans la gestion de l’entreprise. Aujourd’hui, alors qu’il s’agit de trouver la personne qui conduira notre avenir, ce sont encore messieurs Frédéric Gagey, Franck Terner, Gilles Gateau ainsi qu’une grande partie du Conseil d’administration et du Comité exécutif qui sont à la manœuvre dans l’unique but de sauver leur poste.

Pour le SNPL cette piste n’est dictée que par les actionnaires étrangers, américains et chinois. Tout cela avec l’accord de la filiale KLM. Le syndicat SNPL en appelle au Président de la République !

De son côté la direction d’Air France fait savoir que rien n’est acté. Pour le moment le processus suit son cour.

Ben Smith semble pourtant être une option intéressante si l’on en croit sa bio sur le site d’Air Canada :

Ben Smith est le visionnaire de l’expansion stratégique et diversifiée du réseau mondial à plus de 200 destinations sur six continents, avec un parc aérien comprenant plus de 350 appareils. Il est également l’architecte principal du développement complet de Toronto-Pearson en tant que plaque tournante mondiale d’Air Canada, en plus de Vancouver en tant que principale porte d’accès à la région Asie-Pacifique et de Montréal pour le marché français, des aéroports où le réseau mondial de la compagnie et intégrés à réseaux transfrontaliers nationaux et américains. De plus, il a été le négociateur principal au cours des négociations collectives du transporteur avec les deux syndicats représentant les pilotes et les agents de bord, négociations qui ont mené à la conclusion d’accords historiques de dix ans.

Le SNPL a-t-il peur de perdre de son pouvoir de nuisance face à Ben Smith. Un dirigeant qui semble connaitre parfaitement le monde de l’aérien ? Ce n’est pas impossible…

Partages

6 commentaires sur “Air France – KLM, ça bouge !

  1. Le nouvel administrateur pilote AF-KLM va-t-il suivre la voix de son maître en votant non ?
    Fin décadente de ce BAF…
    Par ailleurs j’ai appris hiers que lors des dernières élections des Administrateurs pilotes AF et AF-KLM,
    Les plaquettes des candidats du Snpl alpa avaient été réalisées par un photographe qui est le mari de la nouvelle administratrice élue.
    Les règle de bonnes gouvernances qui s’appliquent aussi aux syndicats font qu’on n’ utilise pas de prestataires ayant des liens de famille.
    A-t-il été payé par le Snpl alpa pour son travail ? A-t-il été mis en concurrence ?

  2. Tweet de Mr Paul Farge, nouvel administrateur pilote AF-KLM
    « J’espère que tous les profils crédibles ont été reçus par le comité des nominations. Il serait fâcheux de découvrir que des candidats aient été écartés du seul fait de leur nationalité française. L’outil de rayonnement stratégique et diplomatique français est en jeu.P »
    ???

  3. @Icare : Ce Monsieur n’a peut être pas tort…
    Avec les gouvernants qui nomment le PDG d’une compagnie dont l’état est actionnaire à hauteur de 13% il faut s’attendre a tout…
    Rira bien qui rira le dernier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 301 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages