lundi 20 août 2018

Actualités — mercredi 8 août, 2018 à 10:02 — 4 Commentaires

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Le pétrole flambe, consolidation en vue ?

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Partages
petrole 1 an

Évolution BRENT 1 an © DR

Les compagnies aériennes ont du souci à se faire pour les prochains mois au vu de la flambée du baril de pétrole sur les marchés.

La raison principale de cette nouvelle hausse est les sanctions américaines vis-à-vis de Téhéran qui est un des plus gros producteurs mondiaux d’or noir. Le baril de Brent de la mer du nord a pris 1% hier à 74.5$. Selon les derniers commentaires de la banque ANZ :

La réimposition des sanctions américaines contre l’Iran reste le principal moteur à court terme. Les pertes d’approvisionnement pourraient aller de 600.000 à 1,5 million de bpj. Le marché pétrolier devrait rester tendu, malgré l’augmentation de la production de l’OPEP pour compenser les pertes subies ailleurs.

L’administration américaine est très claire sur ses intentions concernant le pétrole iranien. Un haut responsable américain a déclaré :

Nous avons pour politique de ramener le plus de pays possible à zéro le plus rapidement possible. Nous allons travailler avec des pays au cas par cas, mais notre objectif est de réduire le montant des recettes et des devises à destination de l’Iran.

Autant dire que la nouvelle, pour les compagnies aériennes qui sont de grosse consommatrice de pétrole, n’est pas vraiment bonne et que cette hausse pourrait bien plomber les résultats de l’année 2018 si jamais aucune solution n’était trouvée rapidement. Il y a un an le baril de BRENT tournait aux alentours de 50$ contre presque 75$ ce jour.

Si cela devait durer les compagnies aériennes les plus fragiles ne pourront sans doute pas absorber cette hausse et elles disparaitront. Une mutation du transport aérien européen pourrait en découler avec des jeux de fusion acquisition ou les gros deviendraient plus gros et les autres seraient effacés du paysage aéronautique. Est-ce une bonne nouvelle pour le marché aéronautique européen ou pas, l’avenir le dira !

Partages

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

4 Commentaires

  1. Icare dit :

    Merci pour cet article. Le cours du pétrole est maintenant le sujet majeur dans la gestion des risques.
    Le pire n’est jamais certain mais beaucoup tablent sur le scénario le plus pessimiste cad un baril supérieur à 100 dollars.
    On rentre donc gentiment dans une nouveau cycle qui risque d’être beaucoup moins sympathique.
    Si le cours continue sa flambée dans les mois qui viennent, les scénarios de consolidation vont s’accélérer sur fonds de ralentissement global.
    40 ans après le 2ème choc pétrolier déclenché par l’iran.
    https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/596059-iran-et-trump-la-guerre-psychologique-et-apres.htmlOn est encore en vacances mais il y a de fortes chances que ce sujet .

  2. roland dit :

    pendant les années au le cours du petrole etait au plus bas les cies aeriennes n ont jamais repercute la baisse sur les prix des pax
    juste retour des choses non
    je ne vais pas pleurer pour elles
    cela me rappelle la cigale et la fourmie c st vrai!

  3. roland dit :

    je vais m etouffer!
    pendant les annees de vaches grasses les cies aeriennes n ont jamais repercute a la baisse le prix du petrol sur les billets!
    qui plus est les cie aeriennes achete bien a l avance leur stock
    donc initule de pleurer
    you rip what you saw how true!

  4. C-CREW dit :

    Il faudra voir dans quelques temps quelles sont les couvertures et à quel montant avant de jouer les Madame Soleil (auquel on se brule d’ailleurs selon une certaine mytho.. logie 🙂 )

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité

Partages