Air France - KLM, un premier trimestre difficile – PNC Contact
Nous sommes le lundi 17 décembre 2018

Air France – KLM, un premier trimestre difficile

Air France enchaine les mouvements de grève depuis plusieurs semaines maintenant et cela n’est pas pour rassurer les marchés qui sanctionnent le titre depuis le début de l’année.

air-france-340
Airbus A340 © Air France

Air France enchaine les mouvements de grève depuis plusieurs semaines maintenant et cela n’est pas pour rassurer les marchés qui sanctionnent le titre depuis le début de l’année.

Les pertes dues aux mouvements sociaux à répétitions, estimées à environ 75 millions d’euros par jour de grève, et la hausse de la facture carburant pour environ 120 millions d’euros devraient faire fondre comme neige au soleil la progression de la recette unitaire du groupe pour les 3 premiers mois de 2018.

La marché a donc semble-t-il anticipé une perte opérationnelle qui devrait atteindre les 160 millions d’euros au premier trimestre. Les analystes d’Oddo ont indiqué :

Le recul du titre de 35,6% depuis le début de l’année intègre certainement une part importante de l’incertitude relative aux grèves et à leurs implications.

L’analyste attend une amélioration de la visibilité et revoit à la baisse son objectif de cours qui passe de 11.5 euros à 10 euros tout en maintenant sa recommandation à « neutre ».

Partages

1 commentaire sur “Air France – KLM, un premier trimestre difficile

  1. Le coût d’une journée de grève n’est certainement pas de 75 millions d’euros par jour mais de l’ordre d’en 20 a 25 … nuance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 325 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages