28 mars 2020
hotesse de l'air et stewards Ryanair

Navigants (hôtesse de l'air et steward) Ryanair © Ryanair

Ryanair à Toulouse

Ryanair est arrivé à Toulouse et n’a pas l’intention d’y faire de la figuration. Un aller/retour Berlin – Toulouse a moins de 50 euros avec le vol d’inauguration a permis à deux jeunes allemandes de visiter la ville rose le temps d’un long week-end.

Partages
Navigants (hôtesse de l'air et steward) Ryanair © Ryanair
Navigants (hôtesse de l’air et steward) Ryanair © Ryanair

Ryanair est arrivé à Toulouse et n’a pas l’intention d’y faire de la figuration. Un aller/retour Berlin – Toulouse a moins de 50 euros avec le vol d’inauguration a permis à deux jeunes allemandes de visiter la ville rose le temps d’un long week-end.

Nous avons profité de l’offre de lancement de Ryanair sur la ligne Berlin-Toulouse, c’était le meilleur prix que nous pouvions avoir.

Mais Ryanair n’est pas venu que pour assurer 4 vols par semaine entre Toulouse et Berlin. La low-cost irlandaise va ouvrir pas moins de 6 autres routes au départ de Toulouse. Londres, Madrid, Bruxelles, Varsovie, Malte et Fès ouvriront dans les semaines à venir. Yann Delomez, responsable marketing de la compagnie low-cost Ryanair, a indiqué ;

Ces routes vont transporter 600.000 passagers au départ ou à destination de Toulouse la première année.

Pour l’aéroport c’est aussi une aubaine. L’arrivée de Ryanair va permettre la création de 450 emplois directs et indirects. Pour une fois Ryanair serait venu sans contrepartie, ni exonération de taxes. Jean-Michel Vernhes, le président du directoire de la société gestionnaire de l’Aéroport Toulouse-Blagnac, a indiqué ;

Nous allons dépasser le cap des huit millions de passagers par an et en 2020 nous serons aux alentours de dix millions. Ces deux millions de passagers supplémentaires seront transportés à 90 % par des compagnies low-cost. Aujourd’hui, elles représentent 32 % de notre trafic, ce chiffre passera à 45 %.

Pour accueillir les Boeing 737 de Ryanair et les autres compagnies aériennes low-cost des travaux d’agrandissement seront effectué à partir de 2018 pour permettre de passer la capacité annuelle à 12 millions de passagers.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !


Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 210 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Partages