sam. Fév 22nd, 2020
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Air France, ça bloque avec les pilotes !

Air France est-elle, encore une fois, dans l’impasse avec les pilotes ? Air France va-t-elle perdre le bénéfice des efforts fait ces dernières années avec une nouvelle grève des pilotes comme à l’automne 2014 ? En tout cas c’est plutôt mal parti pour la mise en œuvre de Perform 2020…

Partages
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/

Air France est-elle, encore une fois, dans l’impasse avec les pilotes ? Air France va-t-elle perdre le bénéfice des efforts fait ces dernières années avec une nouvelle grève des pilotes comme à l’automne 2014 ? En tout cas c’est plutôt mal parti pour la mise en œuvre de Perform 2020…

Le SNPL et le SPAF ont, comme on pouvait s’y attendre, refusé de signer les nouvelles mesures visant à augmenter la compétitivité de l’entreprise. Sur le papier c’est assez simple. Air France proposait de payer moins les heures de vol mais, dans le même temps, d’en donner plus aux pilotes pour, au final, aucun changement sur le salaire. Sur le papier cela fonctionne très bien mais il y a toujours le grain de sable qui traine et, dans le cas présent, le grain de sable se nomme Boeing 777. En effet, sur ce secteur, certains pilotes sont déjà au maximum légal d’heure de vol par an donc ne peuvent en faire plus. Ce serait, pour eux, environ 10% de salaire en moins par an. Inacceptable pour les syndicats de pilote.

Pour les pilotes l’équation est assez simple. Plus de vols, plus de lignes et plus d’embauches afin de créer de la croissance. C’est une équation parfaite si, et seulement si, il y a des clients dans les avions qui paient assez cher pour que le vol dégage des bénéfices et ça, c’est loin d’être gagné avec une recette unitaire au kilomètre en baisse depuis maintenant plusieurs mois.

La direction a gagné son procès face aux pilotes concernant les mesures de Transform 2015, les pilotes doivent donc les accepter mais pour le moment ça n’avance pas. A ce rythme-là on risque de voir la situation s’enliser et le retour du plan B avec une forte diminution de la voilure a l’instar de British Airways il y a quelques années.

Blocage, grève, déficit et plan B à l’horizon ou, pour une fois, un accord va-t-il être trouvé rapidement afin de ne pas gâcher une année bénéficiaire bêtement ?

Partages

8 thoughts on “Air France, ça bloque avec les pilotes !

  1. Bonjour,
    Tout d’abord, la caricature publiée comporte un fond de vérité : il y a un nombre important d’OPL 777 qui ont eu un père pilote chez AF…au SNPL…et parfois un mère hôtesse chez AF.
    Ces pilotes élevés au « biberon » AF sont comme hasard les plus « extrêmes » dans les positions. Pour beaucoup d’entre eux/elles, leur univers mental et expérience professionnelle se cantonnent à AF…voilà la nouvelle garde du SNPL…plus jeune, plus féminine, mais sur le fond plus dogmatique que leurs aînés…dans un marché structurellement différent.
    Comme les syndicats sont tous en perte de vitesse (pas exclusif a AF), on recrute malheureusement souvent les plus médiocres d’entre eux et elles (et oui, n’en déplaise aux féministes la médiocrité intellectuelle n’a pas de sexe). Cela n’encourage pas aux solutions audacieuses…

    – Ensuite, concernant les heures de vol sur 777. Contrairement, a ce que l’on entend et lis (toujours les mêmes pilotes interrogés(ées)…)…il est très rentable de voler au maximum vu le montant des heures sup payés…d’où des planning pleins qui satisfont beaucoup d’entre eux/elles…
    D’ailleurs il semblerait qu’une expertise indépendante qui aurait le mérite d’être non partisane a été refusée par le SNPL Alpa…

    – Enfin, pour une grève…dans le cas, par exemple, d’une application de la décision de justice de la cour d’Appel par AF : « vendre » cette grève en interne serait hautement improbable, en externe aux clients qui de toute façon peuvent voler sur d’autres compagnies stupide etc…et les pilotes le savent bien…
    Maintenant, pour reprendre la fameuse réplique des Tontons Flingueurs : » Les cons (connes) ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît… »
    Bonne semaine,

  2. Quelques précisions :

    1) Dans l’accord, les baisses de salaire et les mesures d’augmentation de la productivité sont fermes et définitives alors que les mesures d’augmentation des heures ne sont pas garanties. C’est un point bloquant.
    2) Le procès gagné n’est que sur la capacité du PDG à arbitrer. Ce n’est pas un procès pour dire si Transform doit être appliqué ou pas. Dans ce sens, le projet d’accord est plutôt intéressant car il fait table rase de Transform.
    3) La situation du B777 est l’héritage de Transform. C’est une énorme bêtise de la direction qui a, dans Transform, assimilé stage de qualification et promotion. Bilan : les pilotes du 777 sont riches mais crevés ! Après deux incidents graves, espérons que tout le monde comprendra et reviendra à un peu de bon sens…

  3. Je rajoute que sur les 600 embauches prévues dans l’accord, très peu deviendront des augmentations du nombre de pilote AF. La majorité permet le remplacement des départs en retraite et la montée en puissance de Transavia. On retrouve une des problèmes de 2014 !

  4. Comme les PNC d’AF volent moins que les pilotes d’AF et partent à la retraite plus tôt, je propose que l’on commence par s’occuper de leur cas….Qui est d’accord ? Je vais me faire des amis je crois…
    Chers PNC, sachez que lorsque la digue PNT cèdera, votre tour arrivera et là je pense que vous allez prendre très très cher comme disent nos ados actuellement. Mais je ne vous le souhaite pas évidemment….
    Faites bruler des cierges pour que les PNT tiennent bon.

    Et, puisque certains prennent British Airways comme exemple, sachez que Willie Walsh n’a épargné qu’une corporation lors de ses réformes, ….les PNT, on ne fait pas avancer une compagnie en s’opposant à ses PNT.
    Et on arrivera à rien à AF tant que la direction voudra la peau de ses pilotes.

  5. et pendant ce temps là vueling en plus d’etre de plus en plus present a cdg propose des vols en correspondance a rome et Barcelone,af choisit la grande route et les low cost les petits chemins !!!

  6. Faites donc un effort petits PNT ! Il ne faut pas vider la caisse sinon grand PDG ne pourra pas partir avec ses 420 K€…
    Quel superbe mépris et quel bras d’honneur il vous fera en partant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 510 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages