mar. Juil 23rd, 2019
A380 face

Air France, les pilotes disent NON !

Air France va avoir du mal à avancer et à remonter la pente pour, enfin, redevenir une compagnie aérienne de premier plan au niveau international.

Air France Airbus A380 © Aeroworldpictures
Air France Airbus A380 © Aeroworldpictures

Air France va avoir du mal à avancer et à remonter la pente pour, enfin, redevenir une compagnie aérienne de premier plan au niveau international. Après Transform 2015 ou il était question d’améliorer le produit c’est maintenant au tour de Perform 2020 qui doit permettre une meilleur compétitivité afin de rivaliser avec les meilleures.

Pour cela la direction a proposé aux pilotes un projet d’accord qui comportait, entre autres, une plus grande flexibilité, une augmentation de la productivité et l’embauche de plusieurs centaines de pilotes. Hier, Philippe Evain, le président du SNPL, a annoncé refuser ce projet.

Après analyse, tant sur le fond que sur la forme, du projet d’accord Perform 2020, remis par la direction et ouvert à signature jusqu’au 2 mai, le conseil Air France» du SNPL a décidé de le rejeter

Sans la signature du SNPL aucun accord au niveau des pilotes Air France n’est possible. De son côté la direction n’a pas souhaité communiquer sur la décision de ce syndicat.

Un bras de fer va sans doute se mettre en place entre le SNPL et la direction de la compagnie aérienne Air France. Le SNPL va aussi devoir manœuvré pour ne pas encore élargir le fossé qui a vu le jour ces derniers mois entre sa base et son bureau s’il ne veut pas perdre trop de poids lors des prochaines élections professionnelles.

Partages

10 thoughts on “Air France, les pilotes disent NON !

  1. « Le SNPL va aussi devoir manœuvré pour ne pas encore élargir le fossé qui a vu le jour ces derniers mois entre sa base et son bureau »
    euh … l’accord a été refusé à l’UNANIMITE du conseil , toute mouvance confondue , donc le bureau est solide , et bien que la direction en rêve la base est derrière !
    Merci de ne pas reprendre les éléments de langage diffusés à la presse aux ordres , la base est très remontée contre la direction , et les PNC aussi … l’été va être chaud !

    1. Les pilotes Air France avec qui nous sommes en contact n’ont pas le même discours que vous… Et certains sont très proches du SNPL…

    2. « L’été va être chaud »: encore une excellente nouvelle pour les concurrents qui benissent deja depuis longtemps l’existence du Snpl Alpa…plus sérieusement, aucun syndicat ne signerait un document alors que l’on cherche une nouveau PDG…donc on est dans de la posture en attendant de voir a quoi va ressembler l’heureux(sic) élu(e)…quant à une grève au prétexte de l’application légitime d’une décision de justice en Appel :vous allez avoir beaucoup de mal à la vendre aux collègues, clients, opinion….Ce qui risque d’être « chaud », c’est que va faire l’état de sa participation dans AF en cas de changement de majorité probable dans un an ? L’opinion est fatiguée de AF et personne ne bronchera tant l’État à prouvé qu’il était mauvais actionnaire. Et là, ce sera moins drôle…l’ete sera tres chaud mais une chaleur moyen-orientle…vous aurez alors tout le loisir d’en débattre sein du Snpl..pendant des annees…en attendant le pire n’est jamais certain et un proverbe arabe dit que la patience est une vertue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 461 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages