6 avril 2020
Air-France-Airbus-A320

Air France Airbus A320 © Air France

Air France, 120 millions de pertes

Alors que le SNPL a déposé un préavis de grève pour le 15 septembre et les jours suivants, on apprend qu’Air France devrait perdre environ 120 millions d’euros sur l’activité court et moyen-courrier.

Partages
Air-France-Airbus-A320
Air France Airbus A320 © Air France

Alors que le SNPL a déposé un préavis de grève pour le 15 septembre et les jours suivants, on apprend qu’Air France devrait perdre environ 120 millions d’euros sur l’activité court et moyen-courrier. Ce n’est certes pas glorieux mais c’est des pertes deux fois moins importantes qu’en 2012. Ce résultat, qui peut être considéré comme positif, est le fruit du plan Transform 2015 mis en place par la direction Air France.

La direction Air France doit présenter prochainement le plan Perform 2020 qui doit permettre à la compagnie aérienne de continuer sa restructuration et d’enfin dégager des bénéfices. Les grandes lignes de ce plan sont déjà connues. Une restructuration profonde de l’activité court et moyen-courrier devrait être engagée. Le court point à point devrait être laissé à Hop et le moyen à Transavia. Air France garderait les vols qui permettent d’alimenter le hub pour le long-courrier.

Malgré les plutôt bons résultats de la direction avec Transform 2015, le SNPL lance un préavis de grève. Ce dernier souhaiterait mettre en place un pôle pilote « multi-compagnies » où tous les pilotes seraient aux conditions Air France. Si le salaire annuel d’un pilote Air France et d’un pilote Transavia est très proche (2% d’écart), le pilote Transavia vole entre 650 et 700 heures par an quand celui d’Air France plafonne à 600 heures. L’heure de vol d’un avion Air France est 70% plus chère que celle d’un avion Transavia. Tout n’est pas imputable aux pilotes, il y a aussi la grille d’ancienneté de ces derniers, la structure du hub… Après correction l’écart reste de 40%…

C’est en alignant les prix avec la concurrence que le court-moyen Air France pourra sortir la tête de l’eau et, pour cela, il faut des couts de production maitrisés et bas.

Partages

7 thoughts on “Air France, 120 millions de pertes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !


Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 319 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Partages