Air France, retour des bénéfices – PNC Contact
Nous sommes le mercredi 19 décembre 2018

Air France, retour des bénéfices

Air France – KLM devrait présenter un résultat d’exploitation positif pour l’exercice 2015 selon les dires de son PDG Alexandre de Juniac.

Air France A319 © Philippe Noret - AirTeamimages
Air France A319 © Philippe Noret – AirTeamimages

Air France – KLM devrait présenter un résultat d’exploitation positif pour l’exercice 2015 selon les dires de son PDG Alexandre de Juniac.

« Le groupe Air France-KLM devrait dégager un résultat d’exploitation positif en 2015 », a-t-il indiqué hier lors de ses vœux à la presse. Il a donné rendez-vous pour la présentation des résultats annuels le18 février prochain. Les pilotes d’Air France avait, du fait de leur grève de l’automne 2014, entrainer une perte de 129 millions d’euros pour le groupe sur l’exercice 2014. Cette année pas de grève dure et donc un retour des bénéfices pour le groupe franco-néerlandais.

De son coté, Frederic Gagey, patron de la filiale du groupe, Air France, a indiqué que son entreprise allait enfin renouer avec le succès. Air France devrait en effet annoncer une marge opérationnelle positive grâce aux efforts consentis dans le plan Transform 2015.

Une bonne nouvelle pour Air France – KLM et sa filiale Air France en ce début d’année 2016.

Partages

4 commentaires sur “Air France, retour des bénéfices

  1. ce retour aux bénéfices est une bonne nouvelle en soi, à relativiser dans le sens ou il reste des années de pertes monstrueuses à effacer pour revenir à une situation nette positive !

  2. @flyrelax :
    Un bénéfice n’annule pas une perte.
    Lorsqu’ad gagnait plus d’un milliard d’euros, cela n’était pas pour envisager des pertes, mais pour investir.

    Pareil pour 2015, les millions d’euros espérés seront là pour investir dans la flotte.
    AF s’est désengagé de certaines participations pour combler les pertes.

  3. eh bien si, on doit faire des bénéfices pour annuler les pertes

    celles ci ne disparaissent pas du jour au lendemain du bilan d’une entreprise :

    si vous avez une situation nette de plus en plus négative par l’accumulation de pertes il faut, avant d’envisager quoi que ce soit d’autre, combler ce passif par des bénéfices

    l’entreprise, sur le plan comptable, boursier, fiscal ne redevient bénéficiaire que lorsqu’elle a effacé, par de bons résultats, TOUTES ses pertes

    cela vaut pour AF, Peugeot, en fait pour toutes les entreprises, cotées ou non

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 363 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages