dim. Déc 15th, 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France, qui sera PDG ?

Air France – KLM est, aujourd’hui encore, en grève. Les salariés de la compagnie aérienne ont refusé le plan de la direction et le PDG du groupe a décidé de démissionner.

Partages
Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret – AirTeamimages

Air France – KLM est, aujourd’hui encore, en grève. Les salariés de la compagnie aérienne ont refusé le plan de la direction et le PDG du groupe a décidé de démissionner. Qui pour remplacer Jean-Marc Janaillac a la tête d’une entreprise en pleine tourmente ?

Dans la liste des noms qui circulent se trouve Lionel Guérin, PDG de Hop ! entre 2013 et 2016. Diplômé de l’ENAC, ancien pilote de ligne sur Airbus A320, il a également été directeur général de Transavia. Circule aussi le nom de Fabrice Brégier, ancien PDG d’Airbus mais l’écart du niveau de salaire semblerait le décourager d’accepter ce poste.

Franck Terner ou Frédéric Gagey ont été disqualifié. Respectivement directeur général d’Air France et directeur financier ils ont été mis de côté car trop impliqué dans le conflit en cours entre salariés et direction.

De son côté le gouvernement a prévenu, l’Etat ne sera pas présent pour éponger les dettes d’Air France :

L’Etat n’est pas là pour éponger les dettes, venir à la rescousse d’entreprises qui ne feraient pas les efforts nécessaires de compétitivité.

Il a poursuivi par :

J’en appelle au sens des responsabilités de chacun, des personnels navigants, des personnels au sol, des pilotes qui demandent des augmentations de salaire qui sont injustifiées, prenez vos responsabilités, la survie d’Air France est en jeu.

Les semaines à venir vont être crucial pour l’avenir de la compagnie aérienne privée Air France qui risque fort de voir son résultat 2018 dans le rouge malgré une érosion du nombre de grévistes.

Partages

13 thoughts on “Air France, qui sera PDG ?

  1. Un avis personnel : SURTOUT PAS GUERIN !
    Il fait partie de la clique qui avait falsifié des benchmarks pour expliquer que les pilotes Hop! étaient moins chers que ceux d’Air France, espérant ainsi mettre la main sur le court-courrier…

    Et dans la liste, il pourrait y avoir aussi Mme Idrac !

    Pour le reste, l’état n’a pas le droit d’éponger les dettes d’une société privée… n’entreprenez pas l’idée (fausse mais malheureusement répandue) que le contribuable paye pour Air France !

  2. @Nasser : c’est une excellente idée ! Les extrêmes s’épanouissent dans l’opposition jamais dans l’exercice du pouvoir.
    Mr Evain est le candidat idéal.
    C’est un artiste ce type.
    Il a su ralier une partie du Snpl pour se faire élire. Il a réussi à féderer dans une intersyndicale les syndicats sol et PNC.
    Tout cela sur fond de scandale si les informations parues sont exactes :
    http://www.liberation.fr/france/2018/05/07/derriere-l-ecran-klm-air-france-a-les-voyants-au-rouge_1648524
    Le contribuable paye déjà pour AF : les 14% sont de l’argent public et vue les cours de l’action…

  3. @ L’équipe et Icare :

    Vous ne comprenez pas qu’une entreprise dont l’état est simple actionnaire, ne fait pas perdre d’argent au contribuable même si elle est déficitaire !
    Il n’y a pas de dividendes certes, mais l’état ne met pas la main à la poche comme à la SNCF par exemple !
    En revanche a la SNCF ou l’état est à 100 % actionnaire, il doit mettre la main à la poche mais pas du tout pour Air France voyons et vous le savez bien

    La seule recapitalisation date du siècle dernier et l »état à largement retrouvé son investissement avec l’ouverture du capital et la vente d’actions !

    Pour les 10 dernières années, pas de dividendes, mais cela n’ rien couté à l’état. Il n’a rien touché c’est vrai, mais rien perdu.
    Mais jusqu’en 2000 en revanche, la compagnie a versé des centaines de millions d’euros en dividendes (et donc à l’état !)

  4. Qmais qu’AF soit en bénéfice ou en pire, le contribuable ne paye pas.

    AF rémunère l’état lorsqu’elle est en bénéfice (je vous passe également les années fastes en 2000) mais l’état ne donne pas un sou lorsqu’ad est en déficit.

    C’est comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 416 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages