6 août 2020
Hôtesse de l'air en service

Hôtesse de l'air Air France © Air France

Le SNPNC en colère

Le SNPNC/FO est en colère suite au reportage intitulé « Air France sauvetage à « tous » prix » diffusé le 11 juin dernier sur France 2 dans le cadre de l’émission « Envoyé Spécial ». Ce syndicat dénonce des propos diffamatoires et des erreurs grossières.

Partages
Hôtesse de l'air en service
Hôtesse de l’air Air France © Air France

Le SNPNC/FO est en colère suite au reportage intitulé « Air France sauvetage à « tous » prix » diffusé le 11 juin dernier sur France 2 dans le cadre de l’émission « Envoyé Spécial ». Ce syndicat dénonce des propos diffamatoires et des erreurs grossières.

Ce reportage portait sur la compagnie aérienne Transavia et Air France en mettant en parallèle les différences de l’une et de l’autre. Le syndicat d’hôtesse de l’air et steward met en avant des erreurs comme le nombre d’hôtesse de l’air et steward sur Airbus A320 (4 chez Transavia et 4 chez Air France et non 5 comme indiqué dans le reportage) ainsi que des propos diffamatoires implicites concernant le professionnalisme, le temps de travail, le « j’m’en foutisme » des hôtesses de l’air et steward Air France…

« Le SNPNC/FO constate que la direction d’Air France, qui n’a rien fait pour prendre la défense de ses salariés ni de son produit par rapport à un reportage tourné il y a plus de 6 mois, est au minimum co-responsable des effets dévastateurs qu’il produit sur son image dans l’opinion ». Le syndicat dénonce de même « la méthode récurrente de la direction d’Air France consistant, à chaque fois qu’elle veut dégrader les conditions de travail et de rémunération de son personnel, à culpabiliser celui-ci aux yeux du grand public, méthode lui permettant de faire oublier qu’elle porte la plus forte part de responsabilité dans les difficultés rencontrées par la Compagnie »

Le syndicat en remet une louche en indiquant que les hôtesses de l’air et steward ont fait leur part de Transform 2015 en augmentant de 20% leur productivité et qu’ils attendent que la direction fasse sa part ; sauver la compagnie aérienne.

Partages

1 thought on “Le SNPNC en colère

  1. Les hôtesses ont raison de ne pas vouloir porter le voile, ce n’est pas notre culture
    à force de « baisser le pantalon » ce sont nos valeurs qui « foutent » le camp
    ces peuples arrieres ont beaucoup de chemin à faire pour voir en la femme un être
    « normal »

    tenez bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 262 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages