dimanche 23 septembre 2018

Actualités — lundi 15 juin, 2015 à 10:02 — 3 Commentaires

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Alexandre de Juniac admiratif d’EK

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Partages
Emirates Airbus A380 © Eduard Heisterkamp

Emirates Airbus A380 © Eduard Heisterkamp

Alexandre de Juniac s’est exprimé en marge du Paris Air Forum pour envoyer un message à l’Europe et au gouvernement français.

Il a d’abord indiqué être admiratif de ce qu’on réussit à faire les compagnies aériennes du Golfe et en particulier Emirates en si peu de temps. « Emirates, qui est un modèle de performance à bien des égards, a bâti une marque mondiale en 10 ans », indique le PDG du groupe Air France-KLM. « Nous en tirons même une source d’inspiration, notamment en augmentant nos investissements en communication, à travers des campagnes récentes très réussies », poursuit-il.

Devant la tâche qui attend Air France pour sortir de la crise il aimerait avoir n peu de soutient de la part des gouvernants français et européens. « Notre personnel, dont je souligne le courage et l’engagement, fait des efforts énormes », explique-t-il avant de souligner : « mais ce serait bien qu’il voit que nous sommes aussi soutenus de l’extérieur ». Alexandre de Juniac souhaiterait des allègements des contraintes règlementaires, fiscales et sociales qui pèsent sur sa compagnie aériennes.

« Il s’agit juste de lutter à armes égales, pas d’entraver  le développement de nos concurrents », indique Alexandre de Juniac. Puis c’est au tour du gouvernement français. « Il faut notamment qu’on arrête de nous faire payer des choses qui n’ont rien à voir avec nos activités », indique-t-il. La taxe Chirac est ainsi clairement visée. « Ce ne sont que quelques dizaines de millions mais, par les temps qui courent, tout est bon à prendre », poursuit le président d’Air France-KLM en ciblant également Aéroports de Paris : « un des aéroports les plus chers, pour une qualité qui n’est pas ce qu’elle devrait être ». Un nouveau dossier entre les mains d’un gouvernement peu efficace depuis 2012 pour le secteur aérien.

Partages

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité

Partages