dimanche 23 septembre 2018

Actualités — mardi 9 juin, 2015 à 12:34 — 12 Commentaires

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Nouvelle taxe chez Air France

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Partages
Alexandre de Juniac © Air France

Alexandre de Juniac © Air France

Alexandre de Juniac a indiqué qu’il envisageait de faire payer une surtaxe aux clients qui achètent leurs billets via les comparateurs de prix sur internet. C’est ce qu’il a annoncé hier en indiquant que cette pratique était déjà celle de la concurrente Lufthansa.

Lufthansa a confirmé la semaine dernière qu’elle allait appliquer une taxe de 16 euros par billet vendu via les plateformes du système de réservation centralisé (Global distribution system, GDS). Cela, espère-t-elle, va inciter les clients à acheter directement sur le site de la compagnie allemande.

« C’est une question absolument clé pour nous. Nous évaluons cette option », a indiqué Alexandre de Juniac aux journalistes lors d’une réunion de l’Association internationale du transport aérien (IATA) à Miami.

« La majorité de nos revenus proviennent du GDS », a commenté Alexandre de Juniac, PDG d’Air France-KLM. Lufthansa a indiqué la semaine dernière que les deux-tiers de ses billets étaient réservés par l’intermédiaire des GDS.

Cette nouvelle taxe va-t-elle inciter les consommateurs à passer en direct ou simplement les faire fuir ? Sur le court courrier il est certain qu’avec la concurrence actuelle il y a peu de chance que cette nouvelle mesure incite les passagers à revenir vers Air France.

Partages

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

12 Commentaires

  1. cr dit :

    « Sur le court courrier il est certain qu’avec la concurrence actuelle il y a peu de chance que cette nouvelle mesure incite les passagers à revenir vers Air France. »

    Il n’y a pas de nouvelle taxe si le client passe en direct.
    Les passagers sont sont incités à venir directement plutôt que de passer par des comparateurs.
    En direct ce sera moins cher.

  2. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Sauf que les personnes qui passent par un comparateur pour trouver le « bon deal » n’iront pas en plus sur le site Air France pour comparer, ils s’arrêteront a l’offre deja pléthorique proposée par ces sites internet…

  3. cr dit :

    @ La Rédaction :
    Vous êtes bien radical.
    C’est mal connaitre les clients qui n’hésitent pas à pas passer du temps sur internet pour trouver le meilleur tarif.
    Il est fini le temps ou ces sites étaient les meilleurs rapports qualité/prix, et pas que dans le voyage (groupon par exemple.)

    Si la Lufthansa rend cette direction, et si AF suit, il y aura communication.
    Et dès que les clients sauront que le prix est moins cher en direct, ils ne se feront pas prier.

    Pour conclure, en cas d’irrégularité il est bien mieux d’avoir acheté son billet sur le site de LA compagnie en direct.
    J’ai vu des choses du genre : correspondance à Atlanta de 20 mn entre un vol domestique US et un un vol AF ATL/CDG.
    Bien sur correspondance ratée.
    Les clients ont essayé de joindre le site du « meilleur deal » en question… je dis bien essayé !
    Je pense qu’ils attendent toujours le remboursement de leur dernier tronçon pour rentrer en France payé au prix fort…

    J’en ai des dizaines, comme tous les PNC !

    Et si LH et AF font la même chose, c’est que cela marchera.

  4. cr dit :

    Et d’ailleurs, une taxe évitable n’est pas véritablement une taxe.

  5. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Nous parlons du court moyen-courrier… Les études montrent les comparateurs ont toute la confiance des internautes.
    C’est ainsi que 75% des sondés (utilisant ou non les comparateurs) les jugent « fiables ». Et cette confiance est encore plus marquée chez les utilisateurs occasionnels ou réguliers qui sont 86% à exprimer leur confiance.
    L’impact sur la décision d’achat est lui aussi très fort puisque 95% des internautes se déclarent prêts à changer de compagnie s’ils repèrent des prix plus intéressant via les comparateurs.
    Pour acheter un Paris – Nice l’internaute utilisera le comparateur et verra Air France encore plus chère que les autres compagnies aériennes, cela fera augmenter le sentiment qu’Air France est une compagnie trop chère et tuera encore un peu plus le secteur court et moyen courrier…

  6. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    C’est ADJ qui appelle cela une taxe…

  7. cr dit :

    « L’impact sur la décision d’achat est lui aussi très fort puisque 95% des internautes se déclarent prêts à changer de compagnie s’ils repèrent des prix plus intéressant via les comparateurs. »

    Sauf que là, pour le coup, les prix les plus intéressants ne seront pas sur les comparateurs, ils le seront sur les sites institutionnels.
    Et au même titre que les comparateurs étaient les mieux placés, en quelques mois, tout le monde saura qu’en allant directement sur le site de LH ou AF, le prix sera plus compétitif.

  8. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Jamais Air France ou LH ne seront mieux placés que easyJet ou Volotea ou encore Vueling sur le marché court et moyen courrier, vous dites n’importe quoi… Cette taxe ne fera que les faire apparaitre comme encore plus chères et le jour ou le client cherchera un vol long courrier il ira directement chez Emirates, Qatar ou Etihad…

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité

Partages