Air France, la direction fait un geste – PNC Contact
mercredi 20 mars 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France, la direction fait un geste

La direction d’Air France vient de faire une ultime proposition aux syndicats d’hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne tricolore concernant l’accord collectif qui régit les conditions de travail de ses PNC.

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

La direction d’Air France vient de faire une ultime proposition aux syndicats d’hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne tricolore concernant l’accord collectif qui régit les conditions de travail de ses PNC.

Suite au refus de signer l’accord précédemment proposé après de long mois de négociation la direction fait un pas vers les syndicats. L’accord actuel n’est valable que pour encore quelques semaines puis, après, si rien n’est fait, ce sera une note de direction qui remplacera l’accord en fonction actuellement.

Jusqu’à maintenant seul l’UNAC avait accepté les propositions du précèdent accord proposé par la direction. Ce syndicat n’étant pas représentatif à lui seul sa signature n’a aucune valeur juridique.

La direction a donc proposé un nouvel accord et a joint un courrier à cette dernière. Le DRH, Gilles Gateau, et le directeur Service en vol, Eric Caron ont indiqué dans cette missive :

Cette situation n’est pas satisfaisante, chacune de vos organisations l’a exprimé à plusieurs reprises. Pour la direction, le passage par une ‘note de direction’ est aussi une déception du point de vue du dialogue social, toujours préférable lorsqu’il permet des compromis constructifs et positifs.

Ils ont également ajouté :

Les contacts que nous avons eus ces derniers jours montrent une prise de conscience de l’urgence de ces enjeux, à la veille du passage en ‘note de direction PNC’ et de la création de la nouvelle compagnie Boost. L’UNAC a demandé à la direction de faire un pas supplémentaire par rapport à la proposition de mars, pour permettre un accord valide en termes de représentativité. L’UNSA PNC et le SNPNC demandent également qu’une nouvelle proposition soit faite, pour parvenir à un compromis acceptable, et une protection contractuelle des PNC de longue durée.

Le nouvel accord proposé par la direction est d’une durée de 5 ans au lieu de 4 et prévoit plus d’embauche de PNC au sein d’Air France. La direction revient également sur les règles d’engagement et de repos des hôtesses de l’air et stewards.

Boost est aussi de la partie. Afin de calmer les esprits la direction s’engage à limiter le nombre d’avions et à ne pas prévoir la mise en place de procédure de mobilité forcée entre les deux entités.

L’UNAC a évidemment fait savoir qu’elle signera cet accord (ndlr : elle signe toujours) qui est le même que la dernière fois avec des avancées positives. Le SNPNC et l’UNSA qui viennent de gagner des points pourraient être tenté d’aller en chercher plus dans cette période ou la direction redoute le plus un mouvement de grève.

Partages

7 thoughts on “Air France, la direction fait un geste

  1. La saga Air France continue. C’est un peu comme la série Dallas ou les feux de l’amour. Toujours de l’action, de la papotte et même après des années toujours aussi chiant ! On devrait en faire une série.

  2. L’UNAC  » (ndlr : elle signe toujours)  » :

    Non l’UNAC ne signe pas toujours. En revanche, les autres (SNPNC et UNSA) ne signent presque jamais rien, sauf a avoir le coteau sous la gorge.

    Ces deux syndicats se sont bien fait brasser par leurs adhérents quand ces derniers ont vu les temps partiels qui n’étaient pus crédités par la CRPN… quand leurs adhérents ont vu que la note de direction pouvait faire d’eux ce que a Direction voulait.

    Donc dans quelques jours nous verrons le SNPC e l’UNSA pérorer comme quoi, grâce à eux, il y a eu des avancées…. je dirai plutôt que sous la pression, ils n’avaient pas le choix.

    Tout est question de point de vue…

  3. L’UNAC a évidemment fait savoir qu’elle signera cet accord (ndlr : elle signe toujours)
    Votre note de la rédaction est pour le moins : peu journalistique. Elle démontre votre peu de connaissance du sujet.
    En temps que lecteur, elle relativise l’impartialité de vos analyses jusqu’au bien fondé de vos articles.
    En temps qu’adhérent de ce syndicat, je vous trouve insultant.

  4. L’UNAC est le syndicat qui signe le plus souvent les accords proposés par la direction, c’est juste un fait d’ou la NDLR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 58 518 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages