ven. Août 23rd, 2019
Hôtesse de l'air en service

Hôtesse de l'air Air France © Air France

Hôtesses et direction, accord en vue.

Air France, un projet d’accord pour les hôtesses de l’air et steward.

Partages
Hôtesse de l'air Air France
Hôtesse de l’air Air France © Air France

Il y a encore peu les syndicats Air France expliquaient à tous les médias que la sécurité à bord passait obligatoirement par le nombre de PNC dans l’avion. Cela n’est pas très vieux, ça date du mois d’octobre 2011. Dans les tracts d’octobre 2011 nous pouvions lire : « la surcharge de travail, tellement mal répartie, est devenue insupportable, au point de mettre en danger la sécurité des vols. » ou encore « (..) des charges de travail dignes des pires LOWCOST sans renoncer bien sûr aux plus hautes exigences de qualité. Ben voyons ! ». À l’époque le fait de travailler plus à cause d’une diminution du nombre d’hôtesses de l’air et steward à bord était impossible et dangereux pour la sécurité des passagers, un sujet tellement important (la sécurité) que les syndicats ont lancé des appels à la grevé, ne l’oublions pas. Mais, comme le dit la pub, ça c’était avant…

Maintenant il y a eu Transform 2015 et le refus de signer. Alors tous ce petit monde est retourné à la table des négociations pour négocier un nouveau Transform 2015. Avec une perte attendue de l’ordre d’un milliard d’euros pour l’exercice 2012 il est relativement clair qu’il va falloir ajuster deux ou trois variables si Air France veut encore être là, sous sa forme actuelle, en 2020… Alors SNPNC, UNSA ont négocié avec la direction et ils sont même arrivé à un accord. Cet accord se résume ainsi :

  • Pas touche au salaire
  • Pas touche au repos en et hors escale
  • Pas touche à nos hôtels
  • Pas touche au CE PN

C’est en effet un super accord mais qu’y a-t-il en contrepartie ? Le but est quand même de gagner 20% de productivité et la direction n’a sans doute pas lâché sur ce point. Dans le tract on a la réponse : « Des concessions ont évidemment été inévitables et nous avons choisi de privilégier d’accepter de travailler un peu plus à bord ». Dans le cas présent « un peu plus » doit être proche de 20% de plus soit, pour un travailleur qui fait 35 heures par semaine, une hausse de 7 heures de travail, une journée complète en fait !

Où est donc passé la sécurité des passagers, la sécurité des vols et le danger de travailler plus à bord qui allait entraîner de graves dangers pour tous ? Ces belles paroles d’octobre 2011 se sont envolées quand il a fallu choisir avec dans la balance des hôtels un peu moins luxueux, des escales un peu plus courtes, la perte des 7 jours de congés mensuels… Mais bon, c’est le choix des syndicats.

Le point positif est que les 20% ont été atteint et que la compagnie nationale garde des chances de pouvoir se battre avec une concurrence internationale farouche. Mais maintenant nous pouvons tous trembler à la vue d’un avion Air France car, comme nous l’ont bien expliqué les syndicats en octobre 2011, la sécurité n’y sera plus assuré…

Partages

6 thoughts on “Hôtesses et direction, accord en vue.

  1. Les syndicats ont, une fois de plus, fait preuve d’une incompétence notoire. Sans revenir sur le virement de bord concernant le nombre de PNC à bord digne des plus grands du Vendée Globe, ils viennent de proposer la fin du métier de PNC à la direction. Accepter de travailler avec un équipage réduit plutôt que d’avoir des escales plus courtes ou moins de repos post courrier… va permettre a la direction de décrédibiliser un peu plus le rôle sécuritaire du PNC. Admettre des réductions sur ce qui est intrinsèquement la fonction de PNC c’est couper la branche sur laquelle on est assis et être a plus ou moins court terme considéré, et payé, comme de simple serveur…

  2. Quand je lis un article concernant AIR FRANCE sur ce site, je sais déjà que j’y trouverai une critique négative. La sécurité chez AF est primordiale. Comparez notre système avec les systèmes étrangers et vous vous rendrez compte qu’AF est très bien.

    La sécurité à bord chez AF sera toujours assurée !

    Pour infos, je ne travaille pas pour AF.

    1. Etes vous certain d’avoir lu l’article ? Moi je l’ai lu et je vois juste que ce qui était dangereux il y a peu pour la sécurité des vols selon les syndicats est devenu un « non problème » quand il s’agit de sauver des acquis de confort hôtelier, temps en escale…

      Je vous invite a comparer les accidents Air France avec les autres compagnies, ce sera sans doute un grand moment de solitude pour vous ! J’ai retrouvé un ancien article: https://www.pnc-contact.com/2011/09/23/securite-aerienne-air-france

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 465 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages