Air France vers le low-cost long-courrier – PNC Contact
jeudi 21 mars 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France vers le low-cost long-courrier

Air France réalise que son projet Joon ne répond pas à la concurrence qui s’installe dorénavant en France…

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France réalise que son projet Joon ne répond pas à la concurrence qui s’installe dorénavant en France. Le projet, que beaucoup ont dès le départ jugé inadapté, d’une compagnie aérienne orientée milléniales « à bas cout d’exploitation » semble déjà mort-né. Avec l’arrivée de Level, filiale de British Airways, et de Norwegian à Paris, Air France réalise que Joon risque fort de ne pas être à la hauteur de ses mastodontes du long-courrier low-cost.

A peine 2 mois après le lancement de Joon la direction d’Air France envisage sérieusement de proposer la création d’un filiale low-cost long-courrier. Dans un communiqué Air France indique :

Face à l’évolution rapide du modèle low-cost long-courrier et notamment la future implantation de cinq nouvelles compagnies low-costs à Paris et à Amsterdam dès l’été 2018 (…) Air France-KLM doit étudier avec le plus grand sérieux cette nouvelle forme de concurrence afin de réagir.

Les hôtesses de l’air et stewards de Joon ont été recruté à des conditions salariales bien moins intéressantes que celle de leurs collègues de la maison mère. D’ailleurs, selon certaines de nos sources, une partie des effectifs de Joon envisagerait déjà de démissionner suite à la réception de leur première fiche de paie. Quoi qu’il en soit, pour mettre en place une compagnie aérienne low-cost long-courrier Air France va devoir tailler encore plus dans la masse salariale, entre autres, et il n’est pas certain que les syndicats acceptent cela.

Joon est un compromis, une compagnie aérienne sans réelle identité, mi low-cost, mi-major avec un côté « branchouille » pour plaire aux milléniales. Mais, comme nous l’avons déjà écrit ici, beaucoup de professionnels du secteur restent dubitatif concernant le positionnement et l’avenir de cette entité.

Apres une compagnie aérienne « major », une low-cost court et moyen-courrier, une compagnie régionale et une compagnie « expérimentale », Air France pourrait, enfin, se décider à mettre en place une vraie riposte avec la création d’une compagnie aérienne low-cost long-courrier qui reprendrait les fondamentaux de ce modèle économique…

Partages

9 thoughts on “Air France vers le low-cost long-courrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 58 547 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages