Joon, droit dans le mur ? – PNC Contact
jeudi 21 mars 2019
Joon

Soirée Joon © PH

Joon, droit dans le mur ?

Joon pourrait bien faire un flop si l’on en croit l’étude réalisé par System1 Research, le concept même ne serait pas adapté.

Logo Joon © Joon

Joon pourrait bien faire un flop si l’on en croit l’étude réalisé par System1 Research, le concept même ne serait pas adapté.

Joon se veut 100% millénials, jeunes, dynamique et connecté. Boissons énergétiques à bord, hôtesses de l’air et stewards habillés « cool » et prise USB à profusion.

Selon l’étude réalisée la cible marketing ne comprend pas le projet, le concept, de Joon. Les sondés n’ont donné qu’un point sur cinq possible, une déconvenue.

Joon va donc devoir mettre en place des actions de marketing plus efficace et surtout plus compréhensible pour sa cible qui, pour le moment, ne comprend pas vraiment le positionnement de cette compagnie aérienne low-cost du groupe Air France – KLM.

Partages

45 thoughts on “Joon, droit dans le mur ?

  1. C’est vrai que d’après l’article la cible ne comprend pas le but de cette compagnie…
    Fesant partie moi-même de la catégorie des personnes ciblées..difficile d’expliquer aux autres que les prix sont quasiment les mêmes que AF..et plus cher que transavia…

  2. Ben ce ne sont d’autres que les lignes AF déjà existantes avec des avions AF peints en bleu, des pilotes AF et des pnc fraîchement embauchés a des conditions au rabais.

  3. Tout ceci confirme certaines rumeurs qui disent que Joon n’existe que pour permettre la recapitalisation d’AF (c’est fait), tester de nouvelles méthodes et permettre le développement sans avoir à rappeler les PNC partis en PDV. Accessoirement, ca accélère le déploiement de la sous-traitance en piste.
    Il semble que, après quelques semaines de rodage, les PNC Joon s’apprêtent à demander à bénéficier des mêmes conditions de travail que leurs collègues d’AF… Ça va devenir difficile à gérer !

  4. « Christophe  » quand on ne sait pas de quoi on parle on ne dit rien. Je suis chez Joon et nous savons parfaitement que nous n’auront pas les mêmes conditions que les PN AF. De plus cet article ne représente en rien l’avis des passagers il ne s’agit que d’un panel de 500 personnes …..Les premiers retours client sont plutôt positifs et les PNC embauchés ont pour l’instant tous de l’expérience.
    Cordialement.

  5. Franchement vous pensez vraiment qu AF,si elle n avait pas été une compagnie appartenant à l état et renflouée en permanence,aurait subsistée ??
    Alors laissez le temps au temps et l avenir nous le dira…???

  6. De toutes façons JOON n’est t-elle pas une excuse pour Air France pour appliquer ce qui ne peut être fait chez la maison mère ? La rigidité d’une compagnie qui s’est faite rattrapée par le low cost et les compagnies du golf : En permier lieu redonner un coup de jeune à son marketing mais aussi à ses équipes. Les millenials (la cible première de JOON) n’ont pas connu l’âge d’or d’Air France et se tournent plutôt vers du low cost pour ses prix ou des compagnies du golf « parce que ses PNC sont stylés, jeunes et beau » et aussi parce que le service est à la hauteur tout en étant moins cher que la compagnie nationale. Air France souffre malheureusement d’une image vieillotte. Et la crise de 2011 n’a rien arrangé auprès des passagers. C’est une entreprise qui à du mal à se moderniser surfant sur un glorieux passé et ayant pensé pendant des années que son modèle était le meilleur. Ressasser le passé c’est bien, mais préparer l’avenir c’est mieux.
    En second lieu : baisser les salaires des PNC faute de pouvoir le faire dans la maison mère et de de ne pas pouvoir baisser les salaires des PNT. Installer un système de « tout option payantes » les bagages, la nourriture dans les avions et la sous traitance… Les économies à tout prix. Faute de pouvoir économiser assez dans la maison mère …
    Le changement d’uniforme « façon jeune / pantalon + baskets » est peut être un prétexte pour faire le buzz et faire parler de soi. Mais ce ne n’est t-il pas aussi une façon de bien faire reconnaitre ses PNC tout comme par exemple le chapeau rouge des PNC Emirates est internationalement connu ?

    Il ne manque plus que à attendre si la mayonnaise va prendre ou pas. Je leur donne 1 an histoire de voir. Seuls les passagers ont le pouvoir de faire marcher ce projet (même si il est vrai que leur marketing est très bancal et pas toujours conpréhensible). Et non pas les cabinets de sondages.

  7. On va peut être laisser une chance à cette jeune compagnie. Et surtout une pensée pour les copains PNC qui viennent de commencer l’aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 58 547 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages