10 juillet 2020
Air France – KLM croissance 2019

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France, Boost « avance »

La direction d’Air France et le syndicat des pilotes SNPL ont clôturé les négociations concernant le nouveau plan stratégique qui doit permettre à Air France de gagner en productivité.

Partages
Boeing 747 © Air France

La direction d’Air France et le syndicat des pilotes SNPL ont clôturé les négociations concernant le nouveau plan stratégique qui doit permettre à Air France de gagner en productivité. Il semblerait pourtant, selon certaines sources, que la direction de la compagnie aérienne et le SNPL soient toujours en contact pour améliorer l’accord déjà proposé.

Les pilotes ont jusqu’à ce soir minuit pour valider, ou non, l’accord proposé par la direction. Cet accord concerne, entres autres points, la création de la nouvelle compagnie aérienne low-cost connue sous le nom de code Boost.

Selon le SNPL la signature de l’accord n’est pas très loin car 5 des 6 points prioritaires revendiqué par le syndicat auraient été satisfaits. Le SNPL a indiqué avoir fait preuve de « souplesse » en acceptant de sortir de la négociation l’ensemble des questions liées à la rémunération.

Le SNPL a d’ailleurs accepté le rejet de la direction concernant la possibilité pour les pilotes de disposer d’une toilette privative sur les Airbus A350 qui doivent être livrés prochainement. Selon la direction d’Air France la mise en place de ces toilettes couterait la bagatelle de 20 millions par an de manque a gagné car ces toilettes prendraient de la place et limiteraient le nombre de sièges en Business Class.

La balle est donc dans le camp du SNPL Air France. Ce dernier pourrait tenter de jouer la montre pour partir à la grève fin juin en se joignant au mouvement prévu par le SNPL Hop ! Air France mais, du côté des pilotes cette position ne serait sans doute pas apprécié et le syndicat pourrait en faire les frais par la suite.

Si pour les pilotes Air France Boost ne change pas grand-chose à leur avenir, il n’en est pas de même pour les hôtesses de l’air et steward. Les syndicats PNC Air France sont, pour le moment, assez peu loquaces. Selon certaines sources ils pourraient bien se réveiller de façon assez virulente si Boost est lancé sans qu’ils ne soient consulté et qu’une réelle négociation soit mise en place entre eux et la direction d’Air France.

 

Partages

6 thoughts on “Air France, Boost « avance »

  1. On espère que le SNPL et la direction trouvera le just milieu
    Air France est un maillon et faudrait que chaque partie remplisse et respecte sa part de contrat

  2. Et bien puisque ça censure a tout va, je comprends mieux centrais collègues qui ne lisent plus votre complication d’articles. Je vais faire de même.
    Sans rancune et bonne continuation

    1. Il a sans doute fini dans les « spams » et effecé… Désolé, c’est pourtant pas la politique de la maison et vous le savez 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 399 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages