mar. Nov 12th, 2019
Air France – KLM a enregistré une baisse de ses résultats

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France, la pression monte

Air France est le siège d’une grogne de plus en plus virulente de la part de toutes les catégories de personnel.

Partages
Boeing 777 d'Air France
Boeing 777 Air France © AeroWorldPictures

Air France est le siège d’une grogne de plus en plus virulente de la part de toutes les catégories de personnel. En pleine négociations salariales, Boost, Trust Together, Accords Collectifs, la tension monte et la direction va sans doute devoir faire face à une grogne généralisée.

La direction a jugé judicieux, lors des négociations salariales qui se tenaient la semaine dernière, de proposer une augmentation générale de 2.1% au lieu des 1.7% prévu au départ. Cette augmentation sera par contre uniquement pour les personnels sol ! L’intéressement cette année sera constitué d’une enveloppe globale de 40.3 millions d’euros contre 49.6 millions en 2016.

Evidement aucun syndicat et aucune catégorie de personnel n’accepte cette proposition de la direction. C’est un gel de salaire pour la 6eme année consécutive que propose la direction à la majorité des personnels de l’entreprise.

Les pilotes ont carrément quitté les négociations en cours de semaine, le SNPL et le Spaf estime que la direction ne veut pas reconnaitre que les efforts ont été réalisés par l’ensemble des personnels. Ce matin les pilotes vont discuter Boost et Trust Together avec la direction, ambiance tendue en vue…

Chez les hôtesses de l’air et steward, en plus des salaires, il y a les accords collectifs 2017 – 2021. D’ailleurs le week-end prochain un appel à la grève est lancé pour rappeler à la direction que les PNC existent et ont leur mot à dire concernant les accords collectifs mais également au sujet de Boost dont ils ne veulent pas entendre parler.

Personnel sol, pilotes et hôtesses de l’air et stewards sont tous en conflit avec la direction d’Air France. A part les membres du Comex qui ont été (bien) augmenté cette année on peut se demander qui soutient les dirigeants d’Air France actuellement.

Partages

9 thoughts on “Air France, la pression monte

  1. Je ne suis pas sûr que la grogne soit aussi forte qu’il y a quelques années, sous la présidence de ADJ…
    Moi, je soutiens la direction actuelle qui propose un plan cohérent de croissance. Après, on peut discuter de certaines modalités et problèmes, mais ce plan est stratégiquement un bon plan.
    Aujourd’hui, je préfère être chez AF plutôt que chez LH dont les pilotes ont préféré laisser tomber tout un pan du périmètre pour garder leurs privilèges (ils sont 15% plus « chers » que nous…).

    P.S. : N’en déplaisent à ceux qui m’insultaient il y a quelques années (zato, martin…) en expliquant que les pilotes AF étaient des nantis incapables d’évoluer… Sans rancune !

  2. Étrange pour certains syndicats PNC de demander au faire grève alors que ces mêmes syndicats ne sont pas allés au bout des négociations.
    Cet article est plus alarmiste que l’ambiance ressentie actuellement me semble t il…

  3. Hélas malheureusement les grévistes ! ils sont dégradé pas mal de temps l’images d’Air France. Au point de faire fuir les passagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 761 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages