12 août 2020
Air France logo

Air France logo © Air France

Air France, bilan 2012

Air France perd plus en 2012 qu’en 2011 mais la direction est confiante pour l’avenir…

Partages
Air France Boeing 747
Air France Boeing 747

Il y a un an Air France annonçait 809 millions de perte, cette année on passe le milliard avec une perte nette de presque 1.2 milliards d’euros soit, pour que ce soit plus compréhensible, environ 3 288 000 euros par jour. Ce n’est pas forcément plus facile à appréhender comme chiffre alors passons le a la minute. Air France perd environ 2280 euros par minute…

Il y a tout de même une bonne nouvelle, le chiffre d’affaires est en hausse de plus de 5% pour s’établir à 25.6 milliards d’euros. Une autre bonne nouvelle est une baisse de la perte d’exploitation qui passe de 353 millions en 2011 à 300 millions en 2012. Notons que la dette a légèrement baissé pour passer sous les 6 milliards d’euros.

Maintenant c’est l’avenir qui importe et tout va bien selon le directeur financier « Aujourd’hui, tous les fondamentaux pour l’amélioration de la compétitivité sont en place et vont produire leur effet en grande partie en 2013 et 2014 ». Les suppressions de postes à venir et celles déjà réalisées sont des économies importantes pour le groupe. Le long-courrier reste un secteur porteur avec une hausse des recettes unitaires alors que le moyen-courrier est, une fois de plus, largement déficitaire.

La direction est confiante dans les résultats à venir du plan Transform 2015 mais précise tout de même « Ce début de retournement doit nous inciter à maintenir nos efforts et à mettre en œuvre ce qui a été décidé », la route est encore longue avant qu’Air France ne soit une entreprise rentable pour ses propriétaires.

Partages

10 thoughts on “Air France, bilan 2012

  1. Vous omettez un point très important : sur le 1,2 milliard, il faut noter que 471 millions d’euros sont consacrés et provisionnés pour le plan de restructuration et le départ de 5122 personnes.
    Le retour de cet « investissement » ponctuel de 471 millions d’euros se verra dans les prochains exercices, puisque plus de 5000 personnes auront quitté l’entreprise dont certains avec un Plan de Départ Volontaire financé par cette somme.
    L’équilibre est souhaité et prévu pour 2014.

    1. Non, cela est délibéré de notre part car comme cela nous ne revenons pas non plus sur la vente des actions Amadeux qui ont rapporté environ 480 millions d’euro en mars 2012. 471 millions de provisions d’un coté et 480 millions de recettes exceptionnelles de l’autre…

      On a également oublié de dire que l’endettement total représentait plus de 105 % du montant total du capital (55% pour la Lufthansa à titre de comparaison)

      Avec une action qui dégringole de 6.69% on ne peut pas dire que les marchés soient rassurés et les 471 millions de provisions n’y changent,hélas, pas grand chose.

      PS: content de vous revoir parmi nous !

  2. Pour information, l’action a effectivement baissé… après avoir pris plus de 100 % en quelques mois.
    C’est une correction attendue.

    TOUS les analystes estiment qu’Air France est sur le bonne voie.

    Et puisque visiblement mes commentaires ne vous intéressent toujours pas puisqu’ils sont systématiquement pris à revers, effectivement, ma visite d’aujourd’hui ne se renouvellera pas, soyez en assuré.

    Au nombre de commentaires postés qui diminuent autant que ‘action AF aujourd’hui, je pense ne pas être le seul a tirer un trait sur votre site.

    Bonne continuation, et retentez les sélections…

    1. En quoi avons nous prie votre commentaire « a revers » ? Vous nous dites que nous avons omis de parler de la provision pour charge et nous vous expliquons pourquoi cela ete fait, ni plus ni moins…

      Entre « être sur la bonne voie » et être tiré d’affaire il y a un monde. Oui, il y a des signes encourageants mais on est encore loin du compte.

      Avec plus de 145 000 visiteurs depuis début 2013 on a pas trop de problème de fréquentation, rassurez vous.

    1. Si Air France était en mesure de m’offrir le même salaire que mon emploi actuel je pourrai envisager de la rejoindre comme vous le proposez, mais je ne pense pas qu’ils en soient capable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 35 921 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages