ven. Déc 13th, 2019
Boeing 777 d'Air France

Boeing 777 Air France © AeroWorldPictures

Air France vers un mieux.

Air France-KLM a annoncé, jeudi 31 octobre, un bond de 29,1% de son résultat d’exploitation au troisième trimestre sous l’effet de sa restructuration, mais son bénéfice net a chuté de moitié, lesté notamment par la dépréciation de la valeur des titres d’Alitalia.

Partages
Boeing 777 Air France en vol
Boeing 777 Air France © AeroWorldPictures

Air France-KLM a annoncé, jeudi 31 octobre, un bond de 29,1% de son résultat d’exploitation au troisième trimestre sous l’effet de sa restructuration, mais son bénéfice net a chuté de moitié, lesté notamment par la dépréciation de la valeur des titres d’Alitalia.

De juillet à septembre, le groupe aérien franco-néerlandais a dégagé un bénéfice d’exploitation de 634 millions d’euros, conforme aux attentes des analystes, contre 491 millions sur la même période de 2012.

Le bénéfice net a pour sa part chuté à 144 millions d’euros, contre 296 millions un an plus tôt. Ce repli est lié à « une charge d’impôt de 140 millions et un montant négatif de 137 millions d’euros (quote-part dans les résultats et dépréciation de la valeur résiduelle des titres d’Alitalia) », détaille un communiqué.

Jusque mi-novembre pour décider de recapitaliser Alitalia

Air France-KLM détient 25% du capital d’Alitalia. Le groupe franco-néerlandais a jusqu’à mi-novembre pour décider de souscrire ou non à l’augmentation de capital de la compagnie transalpine, confrontée à de graves difficultés financières.

L’amélioration du résultat d’exploitation d’Air France-KLM au cours du trimestre écoulé a été jugée très encourageante par le PDG du groupe, Alexandre de Juniac, qui y voit la démonstration « que les mesures du plan Transform 2015 se déploient conformément à nos attentes ».

Air France-KLM a lancé en janvier 2012 un plan de restructuration qui doit permettre d’économiser sur trois ans deux milliards d’euros et ramener la dette du groupe à 4,5 milliards à la fin de 2014, contre 6,5 milliards début 2012.

Alexandre de Juniac rappelle que le groupe a dû en septembre compléter les mesures initiales « afin de renforcer le groupe dans un environnement économique qui demeure incertain et, en particulier, dans les secteurs du moyen-courrier et du cargo qui connaissent de grosses difficultés ».

Progression du chiffre d’affaires limitée par l’euro fort

Pour la seule compagnie Air France, une provision de restructuration de 216 millions d’euros a dû être passée en charges non courantes dans le cadre du plan complémentaire de départs volontaires, est-il précisé dans le communiqué.

Air France-KLM souligne qu’au troisième trimestre, « l’environnement est resté difficile et a été marqué par une forte revalorisation de l’euro vis-à-vis de toutes les monnaies limitant ainsi la progression du chiffre d’affaires ».

De juillet à septembre, ce dernier n’a enregistré qu’une hausse minime de 0,4% à 7,21 milliards d’euros.

Pour autant, le plan Transform 2015 a continué à porter ses fruits, ce qui a permis de réduire de nouveau le coût unitaire « malgré une croissance limitée des capacités globales (+1,5%) », souligne le groupe aérien, maison mère des compagnies Air France, KLM, Transavia ou encore Hop!.

Maintien des objectifs annuels

Cumulé sur les neuf mois, le bénéfice d’exploitation s’élève à 183 millions d’euros contre une perte de 199 millions au 30 septembre 2012. Dans le même temps, la perte nette diminue de 33,8%, à 649 millions.

Fort de ces résultats, le groupe maintient son objectif annuel.

« Sur la base d’une facture pétrolière de 2,3 milliards de dollars et dans un environnement économique et des monnaies qui restent fortement volatils, le groupe maintient son objectif d’une amélioration du résultat d’exploitation sur le second semestre en ligne avec celle du premier semestre », indique-t-il.

Au premier semestre, la perte d’exploitation avait été réduite de 239 millions d’euros pour tomber à 451 millions.

Challenges.fr
 
 
Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 410 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages