lun. Déc 9th, 2019
Boeing 777 d'Air France

Boeing 777 Air France © AeroWorldPictures

Air France: les bases dans la tourmente

Il y a peu les syndicats Air France ont gagné un procès concernant les hôtesses de l’air et stewards en poste sur les bases provinces de la compagnie aérienne. Les syndicats estimaient que les conditions d’utilisation des personnels navigants commerciaux (hôtesse de l’air et steward) en province n’étaient pas conformes au droit et le tribunal leur a donné raison.

Partages
Boeing 777 Air France en vol
Boeing 777 Air France © AeroWorldPictures

Il y a peu les syndicats Air France ont gagné un procès concernant les hôtesses de l’air et stewards en poste sur les bases provinces de la compagnie aérienne. Les syndicats estimaient que les conditions d’utilisation des personnels navigants commerciaux (hôtesse de l’air et steward) en province n’étaient pas conformes au droit et le tribunal leur a donné raison.

Et bien le résultat ne se sera pas fait attendre très longtemps. Selon nos informations les hôtesses de l’air et stewards de la compagnie Air France qui  sont sur les bases provinces seront aux conditions du Code de l’Aviation Civile d’ici peu. Les hôtesses de l’air et stewards qui le souhaitent pourront être réaffecté sur long-courrier rapidement, c’est du moins ce que la direction leur a indiqué hier lors d’une réunion d’information. Nous attendons l’avenant au contrat de travail qui ne devrait pas tarder à arriver.

«Même si les nouveaux accords Transform 2015 signés par certains syndicats amoindrissent la portée de cette victoire, elle est néanmoins importante vis à vis d’une Direction qui se croit toujours au-dessus des lois», indiquait SUD Aérien à la sortie du procès. Il est certain qu’avec 120 heures de vol mensuelles sans déclenchement d’heures supplémentaires et le tout avec repos mini en escale et sur base c’est une grande victoire, pour la direction !

Partages

4 thoughts on “Air France: les bases dans la tourmente

  1. Après une enquete plus approfondie il semblerait que nos différentes sources aient toutes été informé par un syndicaliste marseillais qui a crié au loup un peu tôt et beaucoup trop fort… Si la situation n’est pas des plus claire pour les hôtesses de l’air sur les bases provinces ce n’est pas encore aussi catastrophique que nous l’écrivons plus haut, mais ca pourrait le devenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 476 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages