ven. Août 23rd, 2019

Air France Industrie © Air France

Air France, procès le 2 décembre

Le tribunal correctionnel de Bobigny jugera le 2 décembre prochain les 5 employés d’Air France qui ont été déférés

Partages
Escale Air France Cargo © G. Carcassonne
Escale Air France Cargo © G. Carcassonne

Le tribunal correctionnel de Bobigny jugera le 2 décembre prochain les 5 employés d’Air France qui ont été déférés au parquet hier en fin de journée. Ils sont accusés de « faits de violences en réunion ayant entraîné une ITT (incapacité temporaire de travail) n’excédant pas huit jours » lors de l’éruption dans la salle du CCE Air France de la semaine dernière.

Ils sont âgés de 35 à 48 ans et sont employé à la division Cargo ou Industrie de la compagnie aérienne et, pour certains d’entre eux, possèderaient un mandat syndical auprès de la CGT.

Ils ont été interpellés à leur domicile au petit matin. Cette pratique a choqué une partie des employés d’Air France et des syndicats. L’avocate de la CGT a indiqué « La méthode employée est parfaitement disproportionnée. On a affaire à une interpellation assimilable aux affaires de grand banditisme, au terrorisme, alors qu’en principe, les policiers peuvent adresser une convocation écrite ou les convoquer par un appel téléphonique ».

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 465 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages