1 octobre 2020
spaf

Syndicat Pilotes Air France © SPAF

Air France, les pilotes inquiets

Le SPAF, syndicat de pilotes Air France, s’alarme des possibles suppressions de plusieurs liaisons intérieures chez Hop.

Partages

Le SPAF, syndicat de pilotes Air France, s’alarme des possibles suppressions de plusieurs liaisons intérieures chez Hop, les pilotes Air France sont inquiets

Le SPAF a alerté la direction de la compagnie aérienne Air France au sujet des projets de restructuration de l’activité court courrier dans les régions françaises. Les pilotes Air France sont inquiets des suppressions probables.

Le syndicat de pilotes SPAF a déclaré :

Le SPAF s’assurera de la cohérence des choix opérés dans le contexte actuel et s’opposera à tout démembrement ou transfert du réseau.

SPAF

Air France pourrait positionner la compagnie aérienne Transavia sur le réseau domestique en lieu et place d’Air France. Les pilotes Air France sont inquiets de la suppression de dessertes comme Lyon ou Bordeaux qui sont desservies par le TGV en moins de 2h30. Rappelons que Bruno Le Maire a clairement indiqué vouloir privilégier le train pour desservir ces métropoles régionales.

Lors de l’octroi des prêts pour sauver la compagnie le ministre Bruno Le Maire a clairement indiqué que ces aides devait être accompagné d’une restructuration de la compagnie Air France pour qu’elle soit plus rentable et aussi plus écologique. La fin des dessertes de villes comme Bordeaux ou Lyon font parties des conditions.

Partages

4 thoughts on “Air France, les pilotes inquiets

  1. La facture présentée à l’Etat est déjà bien loin de leurs préoccupations , chasser le naturel, il revient rapidement au galop….Comment réformer l’entreprise dès lors ?

  2. Au lieu de jouer les mariolles, ce syndicat qui est très très loin d’être majoritaire ferait mieux de discuter et de limiter la casse plutot que de se la jouer genre « Le SPAF s’assurera de la cohérence des choix opérés dans le contexte actuel et s’opposera à tout démembrement ou transfert du réseau. »

    Le SPAF ne gérera rien du tout sur la cohérence des choix et ne s’opposera à rien du tout.

    Ben est plutot négociateur mais se braquer comme cela n’amènera rien de bon.
    On en reparle ??

  3. Le SPAF ……s’inquiète….on aura tout vu et lu !!!!
    A part leur place au soleil sur Long courrier rien ne les intéressent.Ils ont toujours joué perso à la compagnie et ils savent que pour les pilotes qui ne pourraient pas voler sur Airbus court courrier ils pourront voler (avec les mêmes salaires) chez Transavia
    STOP à cette hypocrisie…..personne n’est dupe
    Enfin à part quelques énervés qui habitent à Bordeaux ou Lyon , une grande partie du personnel AF est pour cette restructuration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 33 969 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages