jeu. Déc 5th, 2019
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Boost prend du retard

Le SNPL Air France a annoncé il y a peu une consultation de ses membres concernant le projet Boost.

Partages
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/

Le SNPL Air France a annoncé il y a peu une consultation de ses membres concernant le projet Boost. Ils demandent aux pilotes adhérents de choisir entre le projet Boost de la direction Air France, celui du syndicat ou pas de Boost du tout. Concernant la version SNPL de Boost il n’y a pas beaucoup d’informations sur le sujet.

Le syndicat des pilotes de ligne a donc défini un calendrier pour cette consultation. Le SNPL a indiqué que la consultation durerait pas moins de semaines, jusqu’au 17 juillet 2017 ! Autant dire qu’avec une date si lointaine le début des opérations pour l’automne devient de plus en plus utopique. Entre les démarches administratives auprès de la DGAC et autres organismes d’Etat durant le mois d’aout et une commercialisation des vols bien trop tardive, ça va être plus que compliqué de tenir le calendrier souhaité par la direction Air France.

Au sein du SNPL Air France cette décision semble ne pas faire l’unanimité. Apres la démission de Véronique Damon c’est au tour d’Emmanuel Mistrali de claquer la porte du syndicat. Selon certaines sources le SNPL Air France voudrait profiter de la grève Hop ! prévue début juillet pour mettre le feu aux poudres et créer un vrai et grand conflit social.

Voyager avec Air France cet été va être, comme souvent, une aventure…

Partages

5 thoughts on “Boost prend du retard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 409 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages