2 juin 2020
Air France – KLM croissance 2019

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France, Airbus A380 et pilotes

Dans les commentaires reçus dernièrement beaucoup parlent des pilotes Air France du secteur Airbus A380 qui garderait la prime

Partages

Dans les commentaires reçus dernièrement beaucoup parlent des pilotes Air France du secteur Airbus A380 qui garderaient la prime liée à la rémunération « masse – vitesse » alors même qu’ils ne seraient plus sur l’appareil en question. Une clarification s’impose…

La rémunération des pilotes Air France a une « prime variable » en fonction des secteurs dû à la rémunération « masse – vitesse ». Pour faire simple, plus l’avion est lourd et, ou, rapide, plus la prime est élevée.

Sur Airbus A380 il parait logique que cette prime est importante d’où l’envie de la conserver en cas de disparition du secteur.

Concernant ce point il devrait être tranché dans les jours à venir avec une réunion du CA en fin de semaine qui devrait aborder ce sujet. En coulisse la fermeture du secteur Airbus A380 semble déjà actée.

Pour en revenir à la rémunération des futurs ex pilotes Airbus A380 il y a deux possibilités.

  • La direction reclasse le pilote dans le secteur où elle a besoin de lui
  • Le pilote choisit le secteur où il souhaite aller

Dans le premier cas la tradition chez Air France veut que le pilote garde la prime « masse – vitesse » de son secteur initial. Il ne demande pas le changement mais ce dernier lui est imposé et il s’y conforme. Si un pilote Airbus A380 devait être reversé sur le secteur Airbus A220 il garderait donc la prime de l’Airbus A380.

Dans le second cas, quand c’est le pilote qui choisit son nouveau secteur, il sera rémunéré avec la prime « masse – vitesse » du nouveau secteur.

Les pilotes Airbus A380 que nous avons consulté sont en grande majorité tout à fait d’accord avec ce principe qui est celui de l’entreprise Air France depuis des décennies. Cependant il semblerait que certains d’entre eux, et non la majorité, souhaiteraient faire autrement.

Des pilotes du secteur Airbus A380 Air France souhaiteraient être automatiquement basculé sur le secteur Airbus A350 tout en gardant la prime « masse – vitesse » de l’Airbus A380. Ils souhaiteraient donc choisir leur nouveau secteur et garder les avantages du reclassement selon les besoins de la compagnies en passant devant des pilotes d’autres secteurs qui pourraient être mieux placés pour accéder au secteur Airbus A350…

La pseudo polémique sur la rémunération des pilotes Airbus A380 que l’on peut voir sur différents forums n’a donc clairement pas lieu d’être. Selon nos informations, le SNPL Air France ne semble pas vouloir se battre pour ce que demande une petite partie des pilotes Airbus A380 mais juste faire en sorte que la « loi du grand-père » soit maintenue…

Partages

8 thoughts on “Air France, Airbus A380 et pilotes

  1. On rêve ! Si il ne choisit pas il garde sa prime ! La loi du grand père ! Hallucinant ! Une entreprise en faillite renflouée à coup de prêts bidon et qui conserve ses pratiques anachroniques et qui représentent une aberration économique totale !

  2. La lutte des classes ne finira donc jamais comme à l’image du pays. Il y a toujours eu un petite poignée qui veut tirer profit (tpmg) attention à ne pas généraliser. La liste séniorité (gage de sécurité et de paix) doit prévaloir. Les plus malins peuvent aussi négocier un PDV par les temps qui courent.

  3. Qu’il y t’il de choquant? Ce sont les règles.
    Pour info, les Captain ou les copi qui sont sur 380 sont les plus anciens des Captain et des copi de la liste de séniorité.
    En gros, c’est comme si on demandait à la fin d’un secteur PNC, Afrique, COI, Asie d’aller sur un autre secteur en redevenant PNC de base.
    Et bien, c’est pareil, personne n’accepterait de voir son salaire diminuer en ne respectant pas les accords.
    Dont acte.

    1. 🤣🤣🤣🤣 on s’en fout de PNC ou pas on parle de cohérence du modèle économique (masse salariale) le calcul masse vitesse ne fonctionne que de manière ascendante ! Réflexion de cheminot à 300k annuel ! Voilà ce que signifie vivre « hors sol » !

  4. Et à un moment donné Thierry CDB 380 , les efforts c’est ensemble . Du haut de ta pyramide LCP , tu es tellement monté haut que tu commences à ramollir du ciboulot avec le manque d’O2 ? Il y a quelque chose qui t’a échappé peut-être … la situation inédite économique actuelle de la boîte 25 millions d’euros de perte par jour! C’est trop demandé d’envisager un effort dans la situation actuelle de la boite ? On est pas sur la fin de secteur du 400 là. On est dans une merde noire . C’est avec les gens comme toi qu’un jour AF pliera . Ah oui c est vrai t’en a rien à foutre, dans 3 ans au pire ce sera de l’histoire ancienne AF pour toi ! Tu es la honte de la profession PNT. Tu dois être le genre de mec qui contribue à entretenir les clivages PNT/PNC. Rends-nous service, prend un PDV , et lâche le plafond auxquels tu es accroché , tu risques de faire tomber la voisine avec tes pinces !

    1. Qui es tu Michel OPL 777?
      Moi quand je signe un post, je le signe avec mon nom complet. Si tu avais été un petit peu intelligent avant de faire ton commentaire, tu serais aller sur la LCP, tu aurai vu que je suis N*1 et que je pars dans 4 mois.
      Qu’es tu prêt à faire pour AF?
      Qui te dit que je ne suis pas prêt à faire quelque chose?
      Je ne faisais que répondre à des collègues PNC qui n’arrêtent pas de nous attaquer.
      Pour info, mes rapports avec nos amis PNC sont très bons et beaucoup parmi eux auraient aimé faire mon dernier vol qui n’aura pas lieu.
      J’attends que tu enlèves ton masque. Je sais que ce n’est pas facile avec le Covid.

    2. Bravo ! Enfin un PNT qui a la tête sur les épaules, mais qui risque de tourner à l’anti jaune privés de jumpseat, on connaît les méthodes répressives de la caste pour les brebis galeuses …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 350 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages