11 août 2020
Moteur A380

Moteur Airbus A380 © DR

Air France et le moteur explosé

Le vol Air France AF066 opéré en Airbus A380 qui devait relier Paris à Los Angeles a fini son vol sur la base de Goose Bay suite à une avarie de son moteur n°4 pendant la phase de croisière.

Partages
Moteur A380
Moteur Airbus A380 © DR

Le vol Air France AF066 opéré en Airbus A380 qui devait relier Paris à Los Angeles a fini son vol sur la base de Goose Bay suite à une avarie de son moteur n°4 pendant la phase de croisière.

Ce dernier a littéralement perdu sa partie avant en plein vol alors que 497 passagers et 24 membres d’équipage se trouvait à bord. Les pilotes ont donc dérouté l’appareil qui s’ait posé sans autre problème sur la base militaire située dans le Labrador.

Le BEA a ouvert une enquête pour tenter de trouver les causes de cet incident des plus rares. Des pièces du moteur ont été retrouvées sur le territoire danois et seront prochainement rapatriées en France. Le BEA souhaite également rapatrier le gros porteur en métropole pour pouvoir enquêter.

Selon une source le consortium qui a fabriqué ce groupe motopropulseur va le faire envoyer au Pays de Galles pour pouvoir l’étudier. General Electric et Pratt & Whitney ont conçu et fait certifier ce moteur qui n’est installé que sur l’Airbus A380.

La certification d’un moteur nécessite qu’en cas d’explosion de ce dernier les pièces éjectées le soit uniquement vers l’arrière afin de ne pas risquer d’endommager les surfaces de vol. Au vue des impacts sur le bord d’attaque de l’Airbus A380 cela n’a pas été le cas, la certification pourrait-elle être remise en cause ?

Apres le démontage et l’envoie du GP7200 un autre moteur sera expédié a Goose Bay pour être installé en lieu et place du moteur détruit. Ce moteur ne sera pas utilisé lors du vol de retour de l’appareil, il ne sera là que pour équilibrer l’avion selon une source proche du dossier.

En 2010 un Airbus A380 de la Qantas avait vécu un incident similaire lors du décollage. Après enquête il est apparu que c’était du a un défaut de fabrication d’une pièce. Cependant, ce n’était pas un GP7200 mais un Rolls Royce Trent 900…

Partages

1 thought on “Air France et le moteur explosé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 35 914 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages