4 août 2020
Moteur A380

Moteur Airbus A380 © DR

Air France, plainte après l’explosion moteur

Air France a été à la une de la presse aéronautique à l’automne dernier quand, lors d’un vol entre Paris et Los Angeles, un Airbus A380 a perdu un moteur en vol.

Partages
Moteur A380
Moteur Airbus A380 © DR

Air France a été à la une de la presse aéronautique à l’automne dernier quand, lors d’un vol entre Paris et Los Angeles, un Airbus A380 a perdu un moteur en vol. L’ensemble de la partie avant du moteur GP7200 a littéralement explosé et disparu au-dessus du Groenland.

Une plainte a été déposée à la mi-décembre par onze passagers de ce vol qui comptait 497 passagers et 24 membres d’équipage. La plainte a pour but de faire avancer l’enquête pour déterminer les causes de la perte du moteur n°4 de l’Airbus A380 d’Air France. Le moteur n°4 se situe à l’extrémité droite pour le pilote en poste.

L’enquête devrait être confiée à la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens (GTA). De son côté le BEA (Bureau Enquête Analyse) a indiqué :

L’observation du réacteur montre que la soufflante, premier élément tournant à l’avant du moteur, s’est détachée en vol, entraînant avec elle la perte de l’entrée d’air.

De plus, lors de cette explosion de la partie avant, des éléments métalliques ont endommagé l’aile de l’Airbus A380. Cela ne doit pas être possible selon les critères de certification d’un moteur, les éléments doivent être aspirés et en aucun cas être projetés vers la structure de l’appareil.

Une enquête pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui est donc ouverte par le parquet de Paris qui va devoir faire toute la lumière sur cet évènement qui, rappelons-le, n’a fait aucun blessé ni aucune victime grâce au professionnalisme de l’équipage Air France.

Vous pouvez suivre les communications radio lors de l’approche sur Goose Bay dans la vidéo ci-dessous (en anglais, très bon exercice !). Pour information, le terme « super » n’est pas utilisé pour indiquer que l’urgence est importante mais par rapport à la masse de l’Airbus A380. Pour les autres liners on utilise le terme « heavy » pour indiquer qu’ils sont lourds, pour l’Airbus A380 qui est très lourd c’est le terme « super » qui est employé. C’est d’ailleurs le seul appareil à l’utiliser selon nos sources…

 

Partages

2 thoughts on “Air France, plainte après l’explosion moteur

  1. J’ai du mal à saisir les motivation des plaintes… Jene vois pas en quoi ça fera avancer l’enquête plus vite car le BEA est indépendant de la justice.
    Quant au parquet qui parle de « mise en danger délibérée « … Qui aurait bien pu savoir et laisser faire quelque chose qui serait en rapport avec cet accident ?
    Et si un jour, le bon sens retrouvait un peu de place dans les esprits ?!

  2. @ Christophe entièrement d’accord avec vous…! « Mise en Danger »…en danger de quoi???,parfois le parquet décide n’importe quoi!!!…Comme-ci on pouvait controlé l’explosion de la partie avant d’un réacteur en vol de croisière….enfin Bref pas très intelligent les gens du parquet…l’important ne serait-il pas que l’A380 d’AF ai pu se poser sans avoir fait de victime non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 242 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages