23 octobre 2020
Air France – KLM croissance 2019

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

« PNC floués, Air France renflouée »

Air France – KLM a annoncé un bénéfice de plus d’un milliards d’euros. Les syndicats ont rétorqué avec un joli tract : « PNC floués, Air France renflouée ».

Partages
Airbus A319 Air France © Kuba Bożanowski

Air France – KLM a publié ses résultats pour l’exercice 2016 la semaine dernière et le groupe a fait une bonne année. Si la Bourse de Paris a aimé, 25% de hausse pour l’action en quelques jours, il semblerait que les hôtesses de l’air et stewards ne partagent pas le même enthousiasme.

Air France – KLM a annoncé un bénéfice de plus d’un milliards d’euros. Les syndicats ont rétorqué avec un joli tract : « PNC floués, Air France renflouée ».

Dans ce tract le syndicat SNPNC/FO ni va pas par quatre chemins. Le texte est clair et le syndicat ;

dénonce la politique menée par la Direction à l’égard des Hôtesses et Stewards qui, en dépit de ces résultats, ne vise qu’à précariser leurs conditions de travail et de rémunération, d’une part en créant une structure low-cost BOOST, où seuls les PNC verront leur statut tiré vers le bas, d’autre part en conditionnant la reconduction de l’Accord collectif PNC, à de nouvelles dégradations en terme d’utilisation et de rémunération, ce alors que les salaires des PNC sont gelés depuis bientôt cinq ans.

Et il semblerait que rien n’aille dans le bon sens en termes de négociation. Les accords collectifs doivent être négociés avant la fin du mois et pour le moment c’est le statuquo car :

aucune des propositions qu’il a formulées dans le cadre des négociations de l’Accord collectif PNC n’a été retenue, la Direction s’obstinant à imposer ses mesures de productivité. Comme d’habitude, elle tient un double langage: l’un destiné aux salariés et à l’opinion publique où elle affiche une volonté de dialogue, l’autre en négociation où elle ignore ses interlocuteurs.

L’ambiance au sein d’Air France entre la direction et les syndicats PNC semble ne pas aller dans le bon sens, en tout cas pas celui de l’apaisement et de la négociation…

Partages

4 thoughts on “« PNC floués, Air France renflouée »

  1. Le syndicat y va un peu fort dans son titre !
    Que je saches, AF n’a pas le droit d’embaucher à cause des PDV. C’est une erreur de stratégie, certes, mais qui impose le recours à la NewCo pour pouvoir embaucher. Dire que les PNC sont « floués » par le création de la NewCo est un peu exagéré puisqu’ils ne pâtiront pas directement de cette création.
    Au niveau des mesures de « productivité », je n’ai pas connaissance des propositions mais les PNC ne doivent pas oublier qu’ils ne sont pas les seuls à avoir eu leurs salaires gelés… Ca portait un nom : Transform 2015 !
    Pour le reste, mon ignorance des détails des négociations me pousse à m’abstenir de juger. MAis il est certain que le contrat actuel, selon les propres dires des intéressés, comporte des abérations. Il est tout aussi certain que les PNC AF en ont par-dessus la tête d’être méprisés. On dirait un peu l’ambiance qu’il y avait chez les pilotes à l’été 2014…

  2. @ Christophe :
    « Dire que les PNC sont « floués » par le création de la NewCo est un peu exagéré puisqu’ils ne pâtiront pas directement de cette création. »

    Vous êtes naïf ? Le périmètre défini pur quelques années sera sans doute revu, et on ne parlera peut être plus de 10 pour le LC et 18 pour me MC mais… peut être 15 et 25 et ainsi de suite.
    Retirer des lignes petit a petit et vous verrez si le PNC AF ne sera pas floué !

  3. Vu que ça change rien pour les PNC actuels alors ou est le problème ? Cela va donner des opportunités à d’autres qui autrement seraient allés voler sous pavillon étranger de type emirates, vueling, Norwegian etc et puis honnêtement si La majorité des PNC AF font leur boulot avec amour on entend toujours les mauvais (râleurs et assis sur leurs privileges) s’exprimer ! Il ne faudrait pas oublier que ce sont les passagers qui vont vivre AF et que ceux ci ont le choix ! Raz le bol des enfants gâtés qui se sont trompés de métier et seraient mieux à la sécu !

  4. @CCREW

    Pour que le périmètre soit revu, il faut soit une révision des accords (soumis à signature des OP), soit que la direction passe en force. Il sera alors temps de faire grève si c’est le cas…
    Vous tenez le même discours que certains pilotes qui s’opposaient il y a quelques temps au plan de la direction sous prétexte qu’il ne sera pas respecté. Si on part du principe que la partie adverse ne respectera pas les accords passés, il ne sert à rien de signer quoi que ce soit…
    Faites comme vous voulez mais les pilotes sont là pour montrer que malgré de très violentes attaques, 58% d’entre eux sont prêts à faire confiance à la NOUVELLE équipe de direction.

    PS : je me souviens des attaques très violentes d’un certain Martin (PNC AF) qui disait qu’il fallait accepter ce qu’on proposait aux pilotes en 2014 « au nom de la pression de la mondialisation »… J’espère qu’il est toujours là et qu’il lira ce PS. Salut Martin ! Je ne me comporterai pas comme toi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 797 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages