Air France, grève "flop" ? – PNC Contact
mardi 16 juillet 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France, grève « flop » ?

Air France a communiqué concernant les vols qui seront assuré demain jeudi 22 février 2018 lors de la grève unitaire des personnels Air France concernant les revalorisations de salaire pour l’année 2018.

Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret – AirTeamimages

Air France a communiqué concernant les vols qui seront assuré demain jeudi 22 février 2018 lors de la grève unitaire des personnels Air France concernant les revalorisations de salaire pour l’année 2018.

Si le mouvement est à l’appel d’une très large intersyndicale et que l’on pouvait penser que la grève serait forte et suivie, il semble que ce ne soit pas le cas.

La direction Air France a fait savoir que 75% de son programme sera assuré demain car le taux de grévistes est estimé à 28%. C’est prévisions sont possibles grâce à la loi Diard qui oblige les personnels à se déclarer gréviste bien avant le jour du mouvement social.

Air France assurera 50% de ses vols long-courriers à partir de Paris, 75% de ses vols moyen-courriers au départ et vers Paris-Charles de Gaulle et 85% de ses vols court-courriers.

Avec seulement 28% de grévistes il semblerait que ce mouvement soit parti pour faire un « flop »…

Partages

11 thoughts on “Air France, grève « flop » ?

  1. Les chiffres sont toujours sujets à contestation.

    Ce qui est vrai, c’est le programme de vol et il semble que l’impact sera plutôt énorme pour une seule journée de grève !

    Habituellement la compagnie assure la quasi totalité de ses vols long-courrier, et là, seuls 50 % seront assurés (avec, si c’est comme d’habitude, de affrètements).

    Air France assurera :
    50% de ses vols long-courriers au départ de Paris,
    75% de ses vols moyen-courriers au départ et vers Paris-Charles de Gaulle,
    85 % de ses vols court-courriers.

  2. C’est loin d’etre Un FLOPP désolé
    Parmi les destinations long-courriers affectées ce 22 février 2018 au départ de l’aéroport de Paris-CDG figurent New York-JFK, Bamako, Delhi, Atlanta, Mumbai, Antananarivo, Pointe Noire, Libreville, Mexico, Yaoundé, Dubaï, Accra, Tokyo, Freetown, Panama City, Montréal, Lagos, Detroit, Moscou, Dakar, Bangkok, Sao Paulo, Buenos Aires, l’île Maurice, Rio de Janeiro et Santiago du Chili. A Orly, ce sont les vols vers Cayenne, Pointe-à-Pitre et New York-JFK qui sont affichés en rouge.

    Sur le moyen-courrier à Roissy, des rotations sont annulées vers Alger, Florence, Londres-Heathrow, Prague, Manchester, Birmingham, Toulouse, Milan, Oslo, Moscou, Naples, Lisbonne, Barcelone, Edimbourg, Varsovie, Rome, Francfort, Berlin, Marseille, Bordeaux, Nice, Bucarest, Brest, Nantes, Rabat, Lyon – et cela uniquement pour des départs avant midi. Rappelons que seuls les vols opérés par un avion d’Air France ou de Joon sont concernés par ce mouvement.

  3. De plus (encore des commentaires sans recherches sérieuses) sur le court courrier 40% des vols sont assurés par des affrètements (donc certes ces vols sont maintenus mais ne sont pas effectués par du personnel AF)

  4. 50 % des vols long courrier annulés, c’est loin d’etre un flop !

    et le pourcentage des vols maintenus concerne le programme dejà « abattu » .

    Hbituellement la compagnie préserve ses vols LC, ce qui n’est pas le cas, preuve que la mobilisation est loin d’etre anecdotique.

  5. On va voir si la direction va se coucher devant le SNPL qui va sans doute durcir le mouvement.
    Seuls les pilotes ont la capacité à faire aboutir leur revendication…à eux.
    Ils sont en position de force.
    Pour les PNC et le sol, la direction n’a aucun intérêt à négocier avec des populations qui n’ont aucune capacité de nuisance. Au mieux elle lâchera des miettes.
    Je ne comprends toujours pas pourquoi les syndicats de PNC et sol faisaient alliance avec les pilotes tant les situations et rapports de force sont opposés. L’expérience Joon est déjà bien loin dans les mémoires. Seul le pouvoir de nuisance compte. Les PNC ne l’ont plus depuis bien longtemps.

  6. @icare :
    « Pour les PNC et le sol, la direction n’a aucun intérêt à négocier avec des populations qui n’ont aucune capacité de nuisance.  »

    Je vous renvoie au conflit de 2007 concernant le pouvoir de nuisance des PNC et vous verrez qu’il est loin d’être neutre.
    Hier, 50 % des vols LC annulés.
    Les taux donnés tiennent compte sur le CC et le MC tiennent compte des vols opérés par Hop !, des vols en affrètement etc… sur un programme déjà abattu.

  7. Pouvoir de nuisance :
    Pour info si les PNC ne viennent pas faire leur vol le vol est annulé !!
    Même s’il y a la totalité des équipages techniques (captain et Copi ) le pouvoir de nuisance est exactement le même ……sauf que beaucoup de PNC l’ont oublié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 389 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages