Air France sous pression – PNC Contact
lundi 24 juin 2019
A320 Airbus easyJet

Airbus A320 easyJet © easyJet

Air France sous pression

Air France va voir arriver de nouveaux avions oranges à Paris Charles de Gaulle en 2016.

Airbus easyJet © easyJet
Airbus easyJet © easyJet

Air France va voir arriver de nouveaux avions oranges à Paris Charles de Gaulle en 2016. La compagnie aérienne easyJet a clairement l’intention de mettre la pression sur Air France sur le secteur moyen-courrier au départ de l’aéroport parisien. Ce n’est pas moins de 9% de sièges supplémentaires, soit environ 400 000 places à bord de ses Airbus A320, qu’easyJet va offrir en 2016 au départ de CDG avec, en prime, 4 nouvelles lignes vers Olbia, Faro, Manchester et Pula.

easyJet va donc proposer 41 lignes au départ de sa base de Paris CDG qui fête ses 8 ans. C’est environ 550 emplois sous contrat français et 9 avions basés. La low-cost britannique compte transporter 5 millions de passagers en 2016 contre 3.5 millions en 2015. Le moyen-courrier Air France a perdu 230 millions d’euros en 2015 et l’ambition d’easyJet à Roissy ne va pas favoriser Air France, loin de là !

easyJet semble avoir très envie de profiter de la faiblesse d’Air France sur le marché européen pour lui porter l’estocade En France ce sera plus de 30 nouvelles lignes que va ouvrir easyJet. La low-cost aurait sans doute aimé faire plus mais n’a pas les avions nécessaires malgré les nombreuses commandes en cours chez Airbus. « Le potentiel de Roissy-CDG nous permettrait de baser plus de 14 appareils », indique François Bacchetta, le directeur général d’Easyjet en France.

Aéroport de Paris est plus que satisfaite de la croissance d’easyJet mais cette montée en puissance ne sera pas source d’emploi en France, les vols étant opérés au départ de base étrangères avec des avions et des personnels étrangers. C’est dommage quand on sait qu’Air France va supprimer 200 postes d’hôtesse de l’air et steward dans les mois à venir lors de la mise en place de son énième plan de départ volontaire.

Il y a peu Carolyn McCall indiquait que l’Europe était pleine possibilité de croissance pour son entreprise, nul doute qu’elle voit la France comme une de ses premières cibles !

Partages

2 thoughts on “Air France sous pression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 51 085 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages