sam. Oct 19th, 2019

Car Air France © DR

Air France attaquée à Paris

Air France, ses cars pour être précis, sont attaqués par un nouveau service qui sera proposé par easyJet d’ici quelques jours maintenant.

Partages
Car Air France © DR
Car Air France © DR

Air France, ses cars pour être précis, sont attaqués par un nouveau service qui sera proposé par easyJet d’ici quelques jours maintenant. Pour rejoindre Roissy depuis la capitale, et inversement, vous pouvez utiliser le service des cars Air France qui vous coute une bonne dizaine d’euros par trajet. easyJet a donc décidé de mettre en place easyBus, un service de navette qui reliera Paris et Roissy à raison de 80 allers-retours par jour.

Les bus partiront de Palais-Royal et, pour être certains d’y avoir une place à bord, une réservation sur internet devra être faite au préalable. Les bus ne disposent que de 16 places et rouleront donc que très rarement avec des places disponibles. Le trajet sera facturé seulement 2 euros et, en plus d’être économique, cette solution est une alternative écologique aux bus surdimmensionnés et roulant souvent avec des places vides utilisés par le service des cars Air France.

Partages

11 thoughts on “Air France attaquée à Paris

  1. Précision : Le tarif n’est pas de 2 euros, mais A PARTIR DE 2 euros. Grosse nuance.

    Le prix augmentera en fonction du moment où la réservation sera faite (le prix d’appel reste un prix d’appel)

  2. Sauf que le trajet sera long… extremement long dans la mesure où ces navettes Easy ne pourront pas utiliser les voies désormais réservées…

    « Les automobilistes habitués aux bouchons matinaux de l’autoroute A1 devront bientôt laisser passer bus et taxis. A partir de mercredi, la voie de gauche leur sera réservée de 6H30 à 10h en semaine, hors période estivale, sur un tronçon de 5 kilomètres dans le sens Province-Paris, a indiqué vendredi le secrétariat d’Etat aux Transports.

    Les navettes d’Easy bus pas concernées
    L’accès pourrait être ouvert à d’autres « lignes de car assurant la desserte régulière des aéroports », à condition qu’elles soient conventionnées par le Syndicat des transports d’Ile-de-France. Les navettes d’easyBus, qui assureront 40 allers-retours quotidiens entre Paris et Roissy à partir du 15 mai, ne sont pas concernées pour l’instant.  »

    Et toc !

    1. 5 km que le matin… En même temps on entendait déjà des « ça marchera pas », « n’importe quoi » et des « ils n’y arriveront jamais » quand easyJet est arrivé en France…

  3. Sauf erreur, je n’ai pas dit : Ca ne marchera pas, ni « ils n »y arriveront jamais ».
    Je dis juste que certains couloirs ne leur seront pas réservés.

    Vous avez une étrange manière d’interpréter des propos routiers en propos anti EasyJet.

    1. Ce n’était pas dirigé envers vous personnellement, juste une remarque générale… Pour ce qui est de couloir ne trouvez vous pas scandaleux de privatiser le bien public au profit de société privé ? Nous ça nous fait hurler 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 943 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages