Air France a le SNPL, pauvre Air France... – PNC Contact
lundi 24 juin 2019
galons pilote

Vestes pilotes © DR

Air France a le SNPL, pauvre Air France…

Le SNPL a publié un communiqué de presse le 22 février dans lequel il allume la direction de la compagnie et fait une leçon de gestion et de management.

galons pilote
Vestes pilotes © DR

Le SNPL a publié un communiqué de presse le 22 février dans lequel il allume la direction de la compagnie et fait une leçon de gestion et de management. Le SNPL « se félicite de voir l’entreprise et le Groupe revenir dans le vert » mais ne peut s’empêcher de remettre en cause les choix concernant les couvertures pétrole. Rappelons au SNPL que la direction n’a pas de don de voyance et que personne n’envisageait une telle baisse si rapide du prix du baril. N’oublions pas que par la passé les couvertures ont permis de gagner de l’argent…

Le SNPL semble oublier des règles de gestion basiques quand il écrit « rembourser la dette plutôt que d’investir en période de croissance du secteur est une stratégie de comptable qui n’a rien d’une vision industrielle et commerciale porteuse d’avenir». Pour investir il faut de l’argent et les banques ne prêtent pas aux pauvres ! Oui la dette a été réduite et cela va permettre par la suite d’investir mais creuser la dette pour investir n’est sans doute pas la bonne voie car la dette a un cout. Quand vous êtes endetté les banques ne prêtent qu’à des taux élevés pour garantir le risque de défaut de paiement. Vous emprunter 100 euros à 12% pour les investir dans une société qui ne rapporte que 7%, vous trouvez ça stupide ? Le SNPL non !

Selon le SNPL la direction d’Air France est « schizophrène » car cette dernière demande aux salariés de poursuive les efforts. En même temps il serait tant que le SNPL fasse le nécessaire pour atteindre les efforts prévu dans Transform 2015, on est déjà en 2016 ! Le SNPL fait lui preuve de paranoïa avancé : « On fait la guerre aux pilotes », Calimero sort de ce corps ! Peut etre devraient ils envisager des consultations de groupe, pour ne pas dire une thérapie de couple…

Le SNPL devrait quand même réaliser qu’Air France a vécu au-dessus de ses moyens pendant de nombreuses années et a, pour ce faire, créé de la dette. Comparer Air France à ses concurrentes qui investissent comme le fait le syndicat sans regarder plus en détails n’a aucun sens. C’est un peu comme regarder son voisin rentrer chez lui avec une superbe télévision toute neuve et se dire « ouaaa, il a de l’argent ! » alors qu’il vient de s’endetter sur 10 ans chez le bonhomme vert a 15% ! Lufthansa investit mais la Lufthansa a un résultat opérationnel de 3 473 (M €) pour 2015 avec une dette de 4 081 soit une dette qui représente 117% du résultat opérationnel contre plus de 175% pour Air France ! Alors oui, la Lufthansa peut se permettre d’investir car sa crédibilité financière est bien meilleure que celle d’Air France. Comment la Lufthansa, ou même les autres majors européennes, en sont arrivé là ? En faisant des plans massifs de restructuration ce que le SNPL ne veut même pas envisager.

Allons nous avoir une nouvelle grève destructrice de la part du SNPL, a suivre…

Air France a le SNPL, les bagnards des boulets et les deux ont le même résultat, ils empêchent d’avancer !

Lien vers le communiqué :

Partages

16 thoughts on “Air France a le SNPL, pauvre Air France…

  1. Pour être tranché, ça c’est tranché ! Peut-être un peu trop, même pour quelqu’un qui n’est pas un fan inconditionnel du SNPL…

    Concernant Lufthansa, la comparaison est encore plus juste si l’on rajoute que ses pilotes ont également fait 15 jours de grève en 2014 (en plusieurs fois) pour refuser les « plans massifs de restructuration »…

    Concernant le communiqué du SNPL, l’erreur est dans le titre : « d’excellents résultats ». Ils ne sont pas excellents même si le retour au positif était attendu. Le problème, comme vous le dites, c’est qu’on ne peut pas rembourser la dette ET investir avec un résultat aussi faible. Rappelons également que la dette n’est pas le fait du SNPL mais (en grande partie) du précédent PDG Mr Gourgeon (l’homme qui fait bien son métier). Mais soyons honnêtes en reconnaissant que ne pas faire entrer d’avions récents dans la flotte (A350 et/ou B787) est une ineptie car ces avions ont un coût au siège très inférieur au B777 (et je ne parle pas des A340). Pour ces avions, les lignes de crédit étaient déjà négociées. Par ailleurs, il faut encore remercier Mr Gourgeon d’avoir fait le jeu des politiques en commandant 2 types d’avions quand un seul aurait sans doute pu suffire. Deux avions, c’est deux stocks de pièces, deux divisions de vol, et donc des coûts majorés…

    Alors oui, le bureau actuel du SNPL ne vaut pas grand-chose (ça n’a pas toujours été le cas). Mais reconnaissons qu’à côté, il y a certains décideurs qui manquent de stratégie et pratiquent exactement la même méthode : souvenez-vous du dernier « Plan de relance » de la compagnie qui prévoit un nombre d’avion en 2020 inférieur au « Plan A » de contraction de l’activité dont on voulait rendre les pilotes responsables…
    Pour les fans de dessins animés, ça leur rappèlera peut-être Heckel & Jeckel (Hulu & Berlu chez nous) 😉

  2. Le SNPL par sa communication outrancière habituelle est devenu le meilleur promoteur des partisans d’une sortie de l’Etat et d’une alliance avec une autre compagnie. Ce bureau SNPL Alpa est une véritable bénédiction pour les politiques. En effet, ces derniers ont officieusement tiré un trait sur AF. Ils/elles estiment que AF est le maillon faible des majors européennes sans réelle chance structurelle de revenir dans le peloton de tête. Par conséquent, il faut préparer l’opinion à une alliance avec un partenaire étranger après 2017 et la perte d’un autre « fleuron français ».
    D’ici là, rien de tel qu’une minorité de pilotes autistes qui cristallise toutes les haines…pour faire passer la pilule dans l’opinion…
    Donc pour les politiques, il serait « rentable » que le SNPL poursuive dans cette voie et même qu’il fasse grève…
    Je trouve savoureux de voir un syndicat qui se veut être le défenseur ultime du « fleuron national » être le meilleur ambassadeur de sa cession…

  3. Cher Monsieur,
    Je suis ravi mais pas étonné de voir des pilotes exprimer leur désaccord avec la ligne « dure » de ce bureau.
    Cependant, je me pose cette question depuis un certain temps : pourriez-vous enfin m’expliquez comment des professionnels(elles) brillants ont pu élire un tel bureau ? …
    Merci et bonne chance (quand je lis les tweets de certains de vos collègues au SNPL Alpa homme et femme, c’est pas gagné…)

  4. Demandez aux socialistes qui ont voté pour Hollande, ils comprennent ce que « vote sanction » veut dire…
    Et le système de vote du SNPL fait que le président n’a pas été élu par la base.

  5. Pnc contact vous faites le jeu de la direction !
    La direction veut diviser les salariés et vous en ajoutez une couche.
    Les pilotes aussi ont fait des efforts.
    Le management d air France n est pas à la hauteur.
    Regardez les erreurs commises et les choix faits par la direction toujours dans le mauvais timing.
    C est trop facile d accuser les pilotes.

  6. @Mermoz

    « Mermoz », rien que ça !!!
    Si le site fait le jeu de la direction, vous, vous faites le jeu du SNPL… Score 1:1, balle au centre !
    Et n’oubliez pas dans vos comptes le nombre (important) de pilotes syndiqués au SNPL qui désapprouvent le président du BAF, un monsieur qui serait tombé malade juste l’année où c’est son tour de voler à Noël… (Avant de m’insulter pour diffamation, allez demander aux gens du planning).

  7. « Cour d’appel a finalement tranché ce jeudi en faveur de la direction d’Air France contre le principal syndicat de pilotes, le SNPL, qui avait perdu une première manche en octobre dernier concernant l’arbitrage au sujet du solde du plan Transform 2015.  »
    J’attendais le délibéré des juges mais je n’avais pas la date…c’était aujourd’hui….
    Ce bureau SNPL est maintenant définitivement hors-jeu, tempête prévisible au conseil et bureau national du SNPL…
    Quelle est la légitimité de ce bureau pour négocier en mars ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 51 083 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages