jeu. Nov 14th, 2019
O'Leary est happy

Michael O'Leary © DR

Ryanair en a marre des grévistes français

Ryanair n’est pas content et le fait savoir, les syndicats et la grève il n’aime pas.

Partages
Michael O'Leary © DR
Michael O’Leary © DR

Ryanair n’est pas content et le fait savoir, les syndicats et la grève il n’aime pas. Les services du contrôle de la circulation aérienne français vont demain mettre en œuvre le 40eme préavis de grève posé depuis 2009 ! Ce n’est évidemment pas bon pour les compagnies aériennes qui ne sont déjà pas dans des situations économiques très confortables.

Ryanair va bien, elle va même très bien mais ça ne l’empêche pas de se fâcher tout rouge et de mettre en ligne une pétition contre le droit de grève pour les contrôleurs aérien. Afin d’éviter que les contrôleurs aérien français ne paralyse le trafic aérien de façon importante aussi souvent O’Leary propose 2 options.

Le première est des plus simple, pas de droit de grève pour cette profession comme cela se fait aux USA ou plus simplement comme cela se fait pour l’armée, la police ou encore le personnel soignant qui est réquisitionné. Contrairement à l’armé ils pourront être syndiqués mais pas de grève qui perturbent le service, au pire ils peuvent venir travailler avec une étiquette « gréviste ». Ils seront considéré comme gréviste et ne seront pas payé mais le service ne sera pas perturbé.

La deuxième solution est assez simple également, les français ne veulent pas travailler, laissons les autres pays prendre la relève du ciel français.

La pétition est en ligne ici et, quand elle atteindra 1 millions de signatures, O’Leary ira la déposer à la commission européenne pour régler ce problème…

Pour le moment demain c’est grève et demain ce sera la galère…

Partages

9 thoughts on “Ryanair en a marre des grévistes français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 803 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages