Air France, plan "A+" – PNC Contact
lundi 17 juin 2019
Boeing 777 Air France en vol

Boeing 777 Air France © AeroWorldPictures

Air France, plan « A+ »

Air France pourrait envisager la voie de la croissance plutôt que celles communément appelée « plan A » ou encore « plan B »…

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï
Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France pourrait envisager la voie de la croissance plutôt que celles communément appelée « plan A » ou encore « plan B », la deuxième étant plus radicale que la première. C’est vendredi prochain que le PDG d’Air France, Frederic Gagey, devrait dévoiler le « plan A+ » qui est un plan qui se résumerait par « projet de croissance ambitieux ». Evidement ce plan a+ est assorti de mesures d’efforts afin de faire monter la croissance via une augmentation de productivité des personnels.

Dans le système de la carotte il faut donc donner pour recevoir. La direction promet des embauches, des plans de carrière plus ambitieux en contre parti de gain de productivité dont les objectifs seront négociés avec les syndicats. Comme on peut s’en douter ce nouveau plan a pour but, entre autre, de sortir du conflit qui oppose la direction et le syndicat de pilote SNPL. La direction espère conclure un accord avec eux avant l’été.

Tout cela est dû à un été plutôt bon pour Air France et surtout à une forte chute du baril de pétrole, chute qui n’a pas été reportée sur les prix des billets contrairement à ce qui se passe quand le baril flambe…

2015 va se terminer avec un EBITDA qui pourrait atteindre 1.7 milliards pour Air France selon certains analystes qui tablent également sur un résultat d’exploitation avoisinant les 400 millions d’euros. Toujours selon ces mêmes analystes l’année 2016 devrait être du même acabit, plutôt encourageant !

De plus Air France espère toujours des gestes forts de la part de l’état français, une exonération partielle de charge pour les personnels navigants seraient une piste mais pas certain que les français apprécieraient cela et a 1 an d’une élection présidentielle. Exonérer de charges des catégories de personnel déjà critiqué et selon beaucoup surpayées équivaudrait a un suicide électoral auprès de la classe moyenne française qui n’accepterait sans doute pas de payer pour les navigants.

Partages

25 thoughts on “Air France, plan « A+ »

  1. Reporter sur le peuple français le déficit de charges serait juste totalement injuste ! Ces catégories de personnels ont déjà d’énormes avantages fiscaux et ce n’est pas au peuple français de payer pour sauver une entreprise privée !
    Les caisses des organismes sociaux sont déjà vides et il faudrait encore leur amputer des sources de financement ? HORS DE QUESTION ! Soit les charges baissent pour tous soient elles ne baissent pas ! Pourquoi ce serait encore les « petits patrons » qui devraient se saigner ?

  2. @ MAXIMUS :
    « Reporter sur le peuple français le déficit de charges serait juste totalement injuste ! »
    Sachez qu’il n’y a aucune charges sociales sur les millions petits salaires en France.
    Vous, moi payons pour cela et à titre personnel, je trouve cela plutôt juste.

    « Ces catégories de personnels ont déjà d’énormes avantages fiscaux et ce n’est pas au peuple français de payer pour sauver une entreprise privée ! »
    Pour info l’état c’est encore 17 % du capital.
    Cette entreprise sera privée, cher Maximus, lorsque les gouvernements ne nommeront plus les patrons. Le dernier en date est le Directeur de Cabinet de Manuel Valls, Monsieur Gâteau qui vient à la DRH d’Air France.
    Aucun jugement de valeur, juste un constat.

    « Les caisses des organismes sociaux sont déjà vides et il faudrait encore leur amputer des sources de financement ? HORS DE QUESTION ! »
    Vous n’avez pas compris le problème. Dommage.
    Ce n’est pas tant d’aider les entreprises françaises à sortir de l’ornière qui est important.
    Pour remplir les caisses, il faudrait plutôt taxer les entreprises étrangères qui travaillent sur le sol français au détriment de la Loi. Ryanair en fait l’amère expérience avec une amende de plusieurs millions d’euros à MRS.

  3. @Judith:
    Que les petits salaires ne paient pas de charge c’est « normal », ca sort de la précarité des personnes qui sans ce dispositif ne seraient pas embauchées… Les pilotes et hôtesses sont tres loin de la précarité et il serait plus normal de prendre sur leur net pour compenser le montant des charges !

    Il n’en demeure pas loin que c’est une entreprise privée, que cela vous plaise ou non ce n’est pas au peuple français de faire des efforts pour sauver Air France, il a déjà largement trop donné d’ailleurs…

    C’est tellement plus facile de dénoncer l’autre plutôt que de faire soi meme les efforts…

    1. Pour être cohérent dans vos propos il faut admettre que si l’état foutait la paix à Airfrance le siège serait délocalisé à Amsterdam et cela éviterait 800 millions. Si les Francais et l’état ne veulent pas admettre que l’aviation est comme la marine en compétition avec des entreprises étrangères et que les règles doivent être revues air france coulera comme la marine marchande a coulé ( pour commencer à se redresser maintenant avec la révision des règles ) et que cela coûtera très cher .
      Autre exemple : Air france est captif d’aéroport de Paris qui fait payer des taxes énormes qui retournent dans les caisses de l’état , actionnaire majoritaire d’adp,
      La réflexion doit être globale ou ne pas être et surtout pas partisane.

  4. @MAXIMUS :
    « Que les petits salaires ne paient pas de charge c’est « normal », ca sort de la précarité des personnes qui sans ce dispositif ne seraient pas embauchées… Les pilotes et hôtesses sont tres loin de la précarité et il serait plus normal de prendre sur leur net pour compenser le montant des charges ! »
    Mais cela a déjà été fait Maximus. Au lieu de tenir un discours d’extrême gauche, si vous vous étiez renseigné sur la compagnie, vous auriez su que Transform2015 a augmenté la productivité de 20 % des hôtesses et stewards (mais également des autres catégories de personnel).
    Je n’ai jamais dit que les PNC étaient dans la précarité. Vous interprétez, mal de surcroit, mes propos.

    « Il n’en demeure pas loin que c’est une entreprise privée, que cela vous plaise ou non ce n’est pas au peuple français de faire des efforts pour sauver Air France, il a déjà largement trop donné d’ailleurs… »
    Maximus/ L’état est actionnaire à 17 % et même côté en Burse, Air France est largement dépendante des décisions étatiques. Que cela vous plaise ou pas !
    Lorsque son PDG est nommé par l’état, si vous appelez cela une entreprise privée, alors revoyez vos fondamentaux. Le capital d’une entreprise ne fait pas tout, la politique en revanche…

    « C’est tellement plus facile de dénoncer l’autre plutôt que de faire soi meme les efforts… »
    Maximus… Quelle méconnaissance de l’entreprise.
    20 % de productivité pour les PS et les PNC. 20 ù en passe d’être atteints pour les PNT.
    Si vous appelez cela ne pas faire d’efforts.

    C’est étrange ce double discours que vous avez : d’un côté vous dés »nez les bas salaires, ce qui est tout à votre honneur, de l’autre, vous fustigez les salariés qui ont fait des efforts mais pas assez…

    Vous êtes un étrange mélange de Mélanchon et de Gattaz…

  5. @MAXIMUS :
    « Que les petits salaires ne paient pas de charge c’est « normal », ca sort de la précarité des personnes qui sans ce dispositif ne seraient pas embauchées… Les pilotes et hôtesses sont tres loin de la précarité et il serait plus normal de prendre sur leur net pour compenser le montant des charges ! »
    Mais cela a déjà été fait Maximus. Au lieu de tenir un discours d’extrême gauche, si vous vous étiez renseigné sur la compagnie, vous auriez su que Transform2015 a augmenté la productivité de 20 % des hôtesses et stewards (mais également des autres catégories de personnel).
    Je n’ai jamais dit que les PNC étaient dans la précarité. Vous interprétez, mal de surcroit, mes propos.

    « Il n’en demeure pas loin que c’est une entreprise privée, que cela vous plaise ou non ce n’est pas au peuple français de faire des efforts pour sauver Air France, il a déjà largement trop donné d’ailleurs… »
    Maximus/ L’état est actionnaire à 17 % et même côté en Bourse, Air France est largement dépendante des décisions étatiques. Que cela vous plaise ou pas !
    Lorsque son PDG est nommé par l’état, si vous appelez cela une entreprise privée, alors revoyez vos fondamentaux. Le capital d’une entreprise ne fait pas tout, la politique en revanche…

    « C’est tellement plus facile de dénoncer l’autre plutôt que de faire soi meme les efforts… »
    Maximus… Quelle méconnaissance de l’entreprise.
    20 % de productivité pour les PS et les PNC. 20 ù en passe d’être atteints pour les PNT.
    Si vous appelez cela ne pas faire d’efforts.

    C’est étrange ce double discours que vous avez : d’un côté vous défendez les bas salaires, ce qui est tout à votre honneur, de l’autre, vous fustigez les salariés qui ont fait des efforts mais pas assez…

    Vous êtes un étrange mélange de Mélanchon et de Gattaz…

  6. @Maximus

    J’aimerais bien que vous me disiez quels sont les « avantages fiscaux » que vous évoquez…
    J’aimerais aussi que vous m’expliquiez en quoi les hôtesses « sont très loin de la précarité »… Que connaissez-vous de ce métier ?
    J’aimerais bien que vous me disiez en quoi le « peuple Français » se prive pour sauver AF…

    Je pense que vous n’êtes qu’un jaloux de plus qui critique ce qu’il imagine d’un métier dont il ne connait pas grand-chose. Si c’est le cas, faites comme les autres jaloux : passez les sélection !

  7. « ce nouveau plan a pour but, entre autre, de sortir du conflit qui oppose la direction et le syndicat de pilote SNPL »

    Petite précision : ce plan est le résultat de 3 mois de négociations entre le SNPL et la direction suite à l’échec de l’automne dernier. Mon petit doigt m’a dit que les efforts sont venus des deux côtés… C’est tant mieux. Gilles Laurent, DG des Opérations Aériennes, reconnait lui-même que l’ancien plan était mal calibré et contenait des mesures trop crispantes. Je suis certain que le plan A+ sera bien plus équilibré et raisonnable que le duo comique A/B.
    Par ailleurs, vu le résultat d’exploitation prévu en 2015, vu l’approche des élections, je doute qu’il y ait le moindre licenciement ! Les 2 B787 annulés vont en fait être livrés à… KLM ! Le jour où on a besoin de ces avions (qui consomment 15% de moins que le 777), un coup de peinture et hop !
    Je l’avais dit à l’époque : il était urgent d’attendre et de prendre du recul…

  8. @Christophe
    Je pense que vous etes bien optimiste avec les 787, je vois plutot un joli glissement de l’activité Air France vers KLM qui a l’avantage d’avoir deja son siege en Hollande..

  9. Bonjour,
    Au final, maintenant que la poussière retombe peu à peu, si on regarde les paramètres clefs suivants :
    Un endettement élevé avec un remboursement des intérêts qui reste le boulet
    Des investissements importants nécessaires pour rester dans la course
    L’état qui sur le fond n´a plus la possibilité de recapitaliser AF ni le souhait d’attribuer des exonérations qui seraient contraires à l’esprit de Bruxelles et mal accepté par l’opinion
    Au niveau européen, le modèle dominant est libéral avec comme référence EasyJet et Ryanair. Les appels a l’application du fameux rapport Le Roux n’ont aucune chance d’aboutir car contraires à l’idéologie dominante en Europe.
    La question de fond est de savoir si AF peut « redecoller »seule ? une alliance avec une compagnie étrangère ou une absorption ne serait-elle pas la solution la plus pérenne pour le développements de AF ? (On met de côté idéologie, patriotisme, fierté, tactique syndicale…)

  10. @CHRISTOPHE
    « J’aimerais bien que vous me disiez quels sont les « avantages fiscaux » que vous évoquez…
    Le régime des frais réels en utilisant le barèmes des fonctionnaires en déplacement qui permet d’économiser des centaines, voir même des milliers d’euros !

    J’aimerais aussi que vous m’expliquiez en quoi les hôtesses « sont très loin de la précarité »…
    Pensez vous vraiment qu’une hôtesse Air France en CDI a des reisques de se retrouver au chomage prochainement ? Ne pensez vous pas que le reste de la population est bien plus exposée ?

    Que connaissez-vous de ce métier ?
    Suis marié a une PNC 😉

    J’aimerais bien que vous me disiez en quoi le « peuple Français » se prive pour sauver AF… Pour le moment a part des millions pour renflouer pas grand chose 😉

    Je pense que vous n’êtes qu’un jaloux de plus qui critique ce qu’il imagine d’un métier dont il ne connait pas grand-chose. Si c’est le cas, faites comme les autres jaloux : passez les sélection !
    ahhhhhhhh, le fameux topo sur les jaloux….

  11. @Maximus :
    FRAIS REELS :
    Le régime des frais réels est celui appliqué pour TOUS les français qui le souhaitent. Il n’est pas exclusif à Air France.

    PRECARITE :
    Si le plan B est remis sur le tapis, ce sont près de 1000 licenciements pour le PNC. Donc précarité pour ceux là à minima non ?

    RENFLOUEMENT :
    Maximus, le peuple français ne se prive pas pour Air France. En revanche Air France représente 326000 emplois directs et indirects, 2,6 % du PIB et 26 millards d’E de retombées.

    Puisque vous semble, Maximus, être là pour redresser les torts en tant que chevalier blanc, sachez que lorsqu’Air France a été recapitlisée en 1993, l’état a récupéré bien plus lors de la privatisation.
    Que lorsqu’ad fait des bénéfices, l’état récupère ses dividendes. OK pour les dernières années, mais le résultat va être positif donc dividendes pour l’état.

    Maintenant, vous pouvez aller sur un forum SNCF pour les informer que l’état verse… 12 milliards de subventions par an.. Oui 12 milliards pour la SNCF.

    https://www.contribuables.org/2014/06/combien-coute-la-sncf-aux-contribuables/

    Voici un bel os à ronger !

  12. @Juju
    Tu ne lis pas tout ! Les frais réels OK mais le barème de fonctionnaire non, tous les français ne peuvent l’utiliser ! Si tu comprends pas regarde là: https://www.pnc-contact.com/2012/06/11/hotesse-de-l-air-et-impots-27343 .Non imposable avec un net de 44 000 euros ça te parait « comme tous les français  » ?

    1000 sur 15000 c’est loin des 10% de la population active…

    Si Air France coule les emplois ne disparaitront pas, Etihad ou Emirates reprendront le package avec des contrats moins « fun » donc pas de grosse perte pour l’État français…

    J’attends avec impatience de voir combien vont représenter les dividendes ayant moi même plusieurs centaines d’actions AF !

    La SNCF est une entreprise PUBLIQUE ayant des obligations de service PUBLIQUE donc c’est normal !

    Je te souhaite une bonne journée.

    Maximus

  13. @ Maximus :
    Pour information c’est Judith et non pas votre familier « juju » et nous ne nous tutoyons pas. Pas de condescendance s’il vous plait.

    IMPOTS :
    Je connais par coeur ce barème et pour cause, je l’utilise.
    Maintenant vous dites être marié à une PNC, vous en bénéficiez donc.
    Mais rien n’empêche votre couple d’utiliser les 10 % à la place des frais réels, si vous pensez que cela est plus équitable, l’état français vous en sera reconnaissant .
    Si vous allez jusqu’au bout des choses, c’est déjà ce que vous êtes censé faire non ?
    A moins que vous ne fassiez partie de ces personnes qui hurlent au loup contre des « avantages » mais qui les utilisent sans rougir…

    EMPLOIS :
    Si vous aviez un peu de connaissance, vous sauriez qu’Emirates ou Etihad ne peuvent pas s’installer en France et qu’une participation est au maximum de 49 %.
    Par ailleurs, si une compagnie renaissait, elles seraient soumise… aux mêmes charges sur les emplois que celle qui aurait disparu. CQFD

    1 000 SUR 15 000 : Je n’ai pas compris votre tentative de démonstration.
    Si vous vouliez parler des éventuelles suppressions d’emploi effectivement, cela ferait 1000 personnes en précarité. Cela n’appelle aucun commentaire.

    DIVIDENDES :
    Tiens, vous n’êtes plus le pourfendeur des nantis ?.. En tant qu’actionnaire, et selon les résultats le dividende à oscillé selon les années entre 0,06 et 0,58 centimes d’euros.
    Sans compter les éventuelles actions de votre épouse dans son PEE.
    Pour l’état ce sera la même chose.
    Sachez que la compagnie peut aussi préférer garder son bénéfice pour l’investir dans la réduction de la datte ou dans des investissements.
    Auquel cas, je vous remercie par avance, car le dividende qui vous sera supprimé servira au développement de la compagnie et à la sauvegarde des emplois. (et donc moins de précarité pour les 1000 censés quitter l’entreprise). Merci à vous Maximus.

    SNCF :
    Et donc une entreprise publique à le droit de toucher des milliards de subventions. Très bien, je suis votre raisonnement.
    L’état est actionnaire à hauteur de 17 % d’Air France.
    Je trouve donc normal que des efforts, à hauteur de 17% soient consentis afin de redresser la compagnie par des aides sur les charges.
    Ce redressement permettra a terme à l’état de récupérer sa mise, comme en 1993, par une expansion de la compagnie et donc de nouvelles recrues.

    Je VOUS souhaite également une belle journée, et n’oubliez pas de proposer à votre épouse les 10 % au lieu des frais réels. Elle sera ravie 😉

  14. Impôts: c’est un avantage immoral comme celui des journaliste, le fait de l’utiliser ou non ne change en rien la nature de ce dernier…

    Emirates et autres peuvent très bien contrôler plus de 49% d’Air France, il suffit qu’elles passent par une holding européenne et le tour est joué !

    On peut avoir des actions et ne pas aimer l’injustice !

    « Il s’agit d’une entreprise sur laquelle l’État peut exercer directement ou indirectement une influence dominante du fait de la propriété ou de la participation financière, en disposant soit de la majorité du capital, soit de la majorité des voix attachées aux parts émises. » Ceci est la définition d’une société publique. Vous conviendrez qu’Air France ne répond pas a cette définition. Après si vous ne percevez c’est juste que vous êtes bornée !

    Bonne fin de journée et vous inquiétez pas pour nos impôts on devrait s’en sortir sans vos conseils 😉

  15. @ Maximus :
    Nous n’allons pas nous étendre sur le sujet et afin de clore cette discussion :

    Impôts : vous vous battez contre un avantage ignoble selon… mais dont vous profitez.
    Il y a une dichotomie certaine dans vos propos et votre façon d’agir. Mais cela ne semble pas vous gêner.

    Compagnies étrangères : vous aurez beau faire et refaire les textes à votre guise, une compagnie hors europe ne peut pas détenir directement ou indirectement plus de 49 % du capital d’une compagnie européenne. C’est un secteur protégé. Votre holding n’y changerait rien (holding dont le capital est peut être constitué des économies réalisées grâce… aux frais réels !)

    Air France privée : Air France est privée mais dont l’état dispose de 17 % du capital. Point barre. C’est l’état qui fixe la politique puisqu’elle nomme indirectement ses dirigeants. Je n’ai jamais dit qu’AF était une entreprise publique…
    J’imagine que la politique de la compagnie aurait été différente sans l’état ces derniers années, il ne m’appartient pas de juger si elle aurait été meilleure ou moins bonne.Mais les 17 % de l’état se traduisent par une politique dont l’état doit assumer une partie.

    Sur ce et pour rassurer la rédaction et Gabaon, ce n’est pas grâce à moi que Maximus réduira ses impôts l’année prochaine… 😉

    Point final me concernant.

  16. @ LA REDACTION DE PNC CONTACT
    « Je pense que vous etes bien optimiste avec les 787, je vois plutot un joli glissement de l’activité Air France vers KLM qui a l’avantage d’avoir deja son siege en Hollande.. »

    Vous avez entièrement raison… Un article de P. Evain dans Le Monde (édition abonnés) confirme vos dires.
    « Quand l’état favorise la délocalisation d’Air France »

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/01/12/quand-l-etat-favorise-la-delocalisation-d-air-france_4846007_3234.html

    (on pense ce que l’on veut du SNPL et de ses dirigeants, mais cet article est bien argumenté. Tiens l’article parle de l’état, cela va encore faire plaisir à maximus…)

  17. Chère Judith,
    Merci pour le lien vers l’article de Mr Evain que j’ai lu. Il est sur le fond pour une fois bien écrit …donc écrit et relu par quelqu’un qui n’est pas au SNPL…Cet article est purement tactique et s’inscrit une fois de plus dans l’illusion qui est de penser que négocier avec le nouveau DRH ouvre la porte d’une aide directe du premier ministre…illusions, illusions…car le futur DRH n’est là que pour calmer le jeux jusqu’aux élections. Les politiques sur le fond ont déjà tiré un trait sur AF comme Alcatel, Alstom..Ils/elles savent très bien qu’ils/elles n’ont plus de pouvoir…
    Il y a 2 juges de paix : qui détient le capital et les clients…le reste c’est de la comedia del arte.
    Capital : Le groupe est trop endetté pour financer des investissements futurs conséquents et assurer seul un plan de croissance. Le poids réel est non supposé de l’Etat est quasi-nul contrairement à ce qu’il a voulu faire croire aux salarié(es) avec sa position ambiguë et irresponsable.
    Une alliance qui aura lieu après les élections présidentielles serait :
    – soit européenne avec Lufthansa sur le modèle EADS
    – soit avec le Moyen-Orient ou Asie
    Pour info : je me pose encore la question de savoir comment des pilotes « brillants » du SNPL ont pu élire un bureau aussi médiocre…quand je lis les tweets de certains pilotes homme et femme de ce syndicat…

  18. @Gabaon :
    Je ne connais pas Mr Evain et n’étant PNT, je n’ai pas d’avis sur ce syndicaliste.
    J’ai trouvé l’article bien écrit, d’où mon partage.
    Entièrement d’accord avec vous sur le fait que le nouveau DRH n’ouvrira pas plus d’aides de l’état, en revanche, soit ce dernier se désengage de la compagnie, soit il assume la politique qu’il lui dicte.

    L’endettement diminue, sans doute pas assez vite, mais j’espère que la croissance sera au rendez vous. Nous verrons cela le 15 avec le CCE extraordinaire (étrange après l’attrition, nous parlerons cette fois ci de croissance… mais tant mieux !).

    Pour l’alliance, c’est à voir en effet, mais étant chauvin, je préférerai l’Europe plutôt qu’une alliance Chinoise ou Emirati…

  19. @maximus

    Concernant les « avantages » : tout fonctionnaire de l’état en déplacement bénéficie des mêmes… Ce système vient en remplacement d’un abattement forfaitaire qui n’a été conservé que….. par les journalistes !

    Concernant la « non-précarité » des PNC AF : auriez-vous raté un épisode ? On parle bien de licenciements secs depuis quelques mois… Et si on n’y arrivera certainement pas, les conditions de travail se sont tellement dégradées depuis quelques années que beaucoup partent (souvent les meilleurs) en PDV. Au fait, votre femme se sert-elle (elle aussi) généreusement sur le buffet petit-déjeuner pour éviter d’avoir à aller manger au restaurant en escale et payer une note qui n’a rien à voir avec les indemnités repas ???

    Sur le rapport entre le peuple Français et Air France : Où avez-vous vu que la compagnie bénéficiait de plusieurs millions ? Où alors j’ai rien compris… Par ailleurs, sachez que l’emploi AF direct et indirect représente 3% des richesse de l’Ile de France et plusieurs dizaines de milliers d’emplois. Ca vaut peut-être le coup que le gouvernement s’y intéresse… Sachez que personnellement, je ne milite pas pour un régime particulier, mais juste pour ce qui serait « normal » dans un pays qui cherche l’emploi et la croissance : pas de « cadeaux » à qui que ce soit (donc pas à Qatar ou Emirates non plus), une baisse drastique de l’impôt sur les sociétés et des charges sur le travail. Le rapport Le Roux en parlait je crois ?!

    Quand à la jalousie, vous ne répondez pas et bottez discrètement en touche… Pourtant la réponse reste entière : pourquoi tant de gens critiquent un système qu’ils connaissent bien mal (votre femme est-elle chez AF ?), dont ils disent qu’il est hyper super méga top, mais qu’ils n’ont pas choisi ?????? Ca mérite une réponse plus longue que la votre je pense.

  20. C’est gentil de me faire l’historique de cet avantage mais cela ne le justifie pas le moins du monde ! Il y a plein de choses qui sont historiquement justifiables mais moralement intolérables !

    PNC Air France = emploi précaire … Attendez, je suis en train de m’étouffer tellement je me marre ! Le jour où il y aura plus de 500 PNC virés on en parle car pour le moment et depuis toujours il n’y a jamais eu de “charrette” !

    Rappelez-moi combien le gouvernement, donc le peuple, a mis dans les caisses pour renflouer cette compagnie ? Concernant les emplois si Air France disparait les emplois non car la nature a horreur du vide ! Faites pas le crédule !

    Si vous voulez savoir je n’ai pas fait PNC ou PNT car j’ai choisi médecine et la chirurgie orthopédique. Le système AF je le connais depuis 21 ans et le critique car il est largement critiquable ! Mais bon, qui sait, on se croisera peut être dans un avion prochainement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 50 841 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages