mar. Juil 23rd, 2019
galons pilote

Vestes pilotes © DR

Air France, le SNPL revient à la table

Suite à l’échec des négociations avec la direction le 30 septembre, le SNPL revient à la table avec de nouvelles propositions qui, si elles ont le mérite d’exister, ne vont pas dans le sens de celles demandées par la direction.

galons pilote
Vestes pilotes © DR

Suite à l’échec des négociations avec la direction le 30 septembre, le SNPL revient à la table avec de nouvelles propositions qui, si elles ont le mérite d’exister, ne vont pas dans le sens de celles demandées par la direction. La direction a un leitmotiv pour son plan Perform 2020, faire travailler les pilotes plus longtemps pour le même salaire.

Les mesures proposées par le SNPL se rapprochent plus ou moins de ce qui se fait déjà chez KLM. En détails :

Mesures tous pilotes à durée indéterminée :

  • Gel des augmentations générales 2015-2016
  • Diminution de 5 jours de la période de congés été garantis (15 jours aujourd’hui qui passerait à 10 jours) avec augmentation de 5 jours du nombre congés hors été et la création d’une bourse d’échange
  • Remettre les PNT cadres dans les quotas de congés
  • Rationaliser les effectifs cadres car ils constatent que les chefs pilotes font beaucoup de tâches qui ne nécessitent pas une expertise pilote. « Ceci permet l’augmentation de la productivité pilote tout en diminuant la masse salariale. » selon le syndicat
  • Suppression des assises, entretiens professionnels managériaux et autres réunions non productives.
  • Expérimentation d’une période de 4 jours de vol « désidentifiés », on attend l’explication précise !
  • Mise en place d’un système de planning PBS (économies sur les effectifs du pole planning et souplesse en vue)

 

Mesures Moyen-courrier à durée indéterminée :

  • Objectif rendement journalier de 5 heures de vol
  • Assouplissement de certaines règles (cycles circadiens) avec possibilité pour les pilotes de s’affranchir de certaines contraintes par défaut.

 

Mesures Long-courrier à durée indéterminée :

  • Recouvrement des congés annuels avec les repos post courriers (repos obligatoire après un vol)

 

Si tous cela fera gagner quelques points de compétitivité on est sans doute très loin de ce que souhaite la direction pour Perform 2020. Même si le temps presse le SNPL, semble faire un pas en avant et la direction aurait sans doute tort de ne pas prendre la main tendue. Cependant, il ne faut pas oublier que, depuis plusieurs mois, le SNPL fait un pas en avant puis deux en arrière !

Partages

4 thoughts on “Air France, le SNPL revient à la table

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 460 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages