ven. Déc 13th, 2019

Michael O'Leary © Janwikifoto

Ryanair et l’État français condamnés

L’APNA (Association des Professionnels Navigants de l’Aviation), dénonce régulièrement les pratiques de Ryanair. Dans le dernier numéro de son magazine APNA Mag’, un article retrace l’historique de la plainte déposée en 2010 par la compagnie Air France contre la distorsion de concurrence créée par les subventions déguisées reçues par Ryanair en 2008.

Partages
Ryanair © Le Pays d'Auge
Ryanair © Le Pays d’Auge

L’APNA (Association des Professionnels Navigants de l’Aviation), dénonce régulièrement les pratiques de Ryanair. Dans le dernier numéro de son magazine APNA Mag’, un article retrace l’historique de la plainte déposée en 2010 par la compagnie Air France contre la distorsion de concurrence créée par les subventions déguisées reçues par Ryanair en 2008.

Ces trois pages sont édifiantes de la situation actuelle du transport aérien européen (et donc Français) et du mépris affiché de la commission européenne envers le respect des règles de concurrence.

On y apprend notamment que la plainte déposée en janvier 2010 (pour des faits ayant eu lieu en 2008) n’a donné lieu à l’ouverture d’une procédure qu’en mars 2012, laquelle procédure accouchera d’une décision en juillet 2014 ! Il aura donc fallu 4 ans et demi avant que l’Europe ne réagisse… Pendant ce temps, bien entendu, Ryanair a continué, et continue encore, de pomper l’argent des contribuables Européens en toute impunité sans que personne ne s’en émeuve. Il est utile de rappeler que Ryanair touche plus de 800 millions de subventions par an, somme supérieure à son bénéfice annuel annoncé…

On découvre également que le France a été condamnée, par le biais de ses collectivités locales, pour le versement de ce qui constitue « des aides d’état octroyées illégalement » en violation des règlements Européens. Ryanair est condamnée à rembourser et la France doit apporter la preuve de ce remboursement. Faudra-t-il 5 ans à la commission pour réagir si la décision n’est pas exécutée ?

Pendant ce temps, l’ensemble des compagnies Françaises continue de dépérir à cause de ces pratiques anti-concurrentielles non punies. Tout ceci avec l’argent qui sort de vos poches, vos impôts. Tout ceci avec la bénédiction de la presse nationale qui trouve plus vendeur de taper sur la plus grosse compagnie, moribonde, de notre pays plutôt que de dénoncer des concurrents sans scrupules et sans loi.

Air France a supprimé près de 10.000 emplois ces trois dernières années, et ce n’est pas terminé ! Sans une réponse forte de nos dirigeants Français et Européens pour permettre une concurrence saine et loyale, notre pays verra le nombre de ses chômeurs grandir et il n’y aura plus aucun siège social de compagnie aérienne sur son sol. Nous verrons alors si l’on doit continuer d’applaudir les vendeurs de rêves…

P.S. : Pour ceux qui voudraient en savoir plus, je vous conseille la lecture des articles traitant de Ryanair dans les numéros 3 à 12 d’APNA Mag’ disponibles ici :

http://www.apna.asso.fr

UPDATE :
L’APNA vient de sortir un numéro Hors-Série spécialement dédié à Ryanair…

 

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 410 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages