Ryanair quitte Deauville – PNC Contact
mardi 22 janvier 2019

Logo Ryanair © Ryanair

Ryanair quitte Deauville

Ryanair va devoir stopper la ligne Deauville – Londres, Hervé Morin, le président de la région, a décidé de stopper les subventions.

Boeing 737-800 de Ryanair
Boeing 737-800 Ryanair © Raboe001

Ryanair va devoir stopper la ligne Deauville – Londres, Hervé Morin, le président de la région, a décidé de stopper les subventions.

La région subventionnait la ligne entre la Normandie et la capitale britannique à hauteur de 300 000 euros par an. Hervé Morin a indiqué :

On n’est pas là pour financer des compagnies privées !  C’était une vision qu’avait Nicolas Mayer Rossignol et que je ne partage pas. Alors oui j’ai décidé d’arrêter la subvention octroyée à Ryanair et j’assume. Pour que Ryanair reste à Deauville, il fallait mettre 300 000 euros sur la table chaque année. On m’annonce environ 17 000 passagers, sachant qu’ils faisaient l’aller-retour ça n’en fait que 8 000, admettez que ça fait cher du passager !

Des voix se sont élevées pour pointer du doigt une manœuvre visant à favoriser l’aéroport de Caen qui se situe a moins de 50 kilomètres de Deauville qui a des vols vers Londres. A cela le président de région a répondu :

Nous allons faire un pas de géant dans l’organisation aéroportuaire normande. Nous avons beaucoup travaillé avec les trois métropoles (Rouen, Le Havre, Caen) et Deauville. Nous travaillons sur une offre commerciale commune.

Ryanair doit donc plier bagage 3 ans après être arrivé à Deauville, le début d’une nouvelle ère ou les subventions vont se faire de plus en plus rare ?

Partages

2 thoughts on “Ryanair quitte Deauville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 723 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages