4 avril 2020

Logo Ryanair © Ryanair

Ryanair, Beauvais et la Cour des comptes

L’aéroport de Beauvais, situé à 90 kilomètres au nord de Paris, vient d’être épinglé par la Cour des comptes concernant les privilèges financiers qu’il accorde à certaines compagnies aériennes, dont Ryanair.

Partages
Boeing 737 Ryanair © Ryanair

L’aéroport de Beauvais, situé à 90 kilomètres au nord de Paris, vient d’être épinglé par la Cour des comptes concernant les privilèges financiers qu’il accorde à certaines compagnies aériennes, dont Ryanair.

Selon la Chambre régionale des comptes des Hauts-de-France qui a rendu public son rapport hier, l’aéroport a consenti des « avantages importants et injustifiés » qui peuvent être considérés comme des aides d’Etats par la commission européenne. Ryanair est la compagnie aérienne qui en a le plus profité, elle a perçu 78 millions d’euros sur les 85 millions de recettes dont s’est privée la société qui gère cette plateforme aéroportuaire.

Les remises et autres cadeaux faits aux compagnies aérienne ne permettent pas d’obtenir un bilan financier équilibré, c’est donc les usagers de la ligne de car entre Paris et Beauvais qui financent les pertes. La Cour des Comptes va même plus loin, elle invite à analyser les impacts fiscaux des accords illicites entre la compagnie Ryanair et le gestionnaire de l’aéroport.

En 2014 Ryanair représentait 83% du trafic de l’aéroport de Beauvais exploité par la SAGEB. La SAGEB est détenu à 51% par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Oise et à 49% par Transdev (filiale à 70% de la Caisse des dépôts et consignations et à 30% de Veolia).

 

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !


Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 314 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Partages