12 août 2020
Airbus A330-200

Air France A330-200 © Frank K

Plan de départs chez Air France

On nous aurait menti ?

Partages
Air France A330-200 © Frank K

Contrairement aux premières annonces, le plan de départ volontaire de la compagnie aérienne française concernera aussi les pilotes. Le comité central d’entreprise l’a approuvé le 14 novembre.

Dans le cadre de l’importante restructuration engagée en mars dernier par la direction, le comité central d’entreprise Air France a approuvé le 14 novembre dernier la réduction des effectifs des pilotes. Alors que le plan d’économies « Transform 2015 » excluait les pilotes du plan de départ volontaire lancé pour toutes les autres catégories de personnel en raison de leurs salaires très élevés, ils sont désormais eux aussi concernés par cette mesure d’incitation au départ.

Sur les 4.000 pilotes que compte la compagnie aérienne, 300 sont invités à quitter l’entreprise.

– 220 pilotes devront partir entre 2013 et 2014. La compagnie pose toutefois une condition: ces professionnels doivent pouvoir liquider à taux plein leur retraite. Même si aucune condition d’âge n’est formellement requise, cette mesure s’adresse, de fait, aux pilotes les plus âgés. Ceux qui le souhaitent pourront quitter Air France de cette façon et poursuivre ensuite une activité dans le cadre du cumul emploi retraite sur une autre compagnie.

– Le reste du plan de départ volontaire concerne une soixantaine de pilotes. Mais ils ne quitteront pas forcément le groupe: Air France les incitera, grâce à une prime conséquente, à poursuivre leur carrière à Transavia, sa filiale low cost, où le nombre d’heures de vol est supérieur à ce qui se pratique à Air France.

– Enfin, une vingtaine de personnes quitteront l’entreprise, mais, de façon très surprenante, seulement pour une durée temporaire. Air France leur propose de prendre un congé sans solde pendant 2 ans, renouvelable. Pendant ce temps, ils seront libres d’aller travailler pour d’autres compagnies – par exemple des compagnies asiatiques membres de Skyteam en très forte croissance, qui ont un fort besoin de renforts très expérimentés.

L’accord devrait être signé formellement dans les prochains jours. Les postulants seront alors invités à se faire connaître. Le plan de départ volontaire devrait, une fois les délais légaux écoulés, entrer en vigueur début 2013. Dès le premier trimestre, une cinquantaine de pilotes devrait quitter la compagnie.

Avec l’aimable autorisation d’Anna Rousseau

Partages

3 thoughts on “Plan de départs chez Air France

  1. A la question que vous posez : « On nous aurait menti ? »… La réponse est non.

    Le plan Transform2015 évolue. Certains pilotes, à titre individuel, souhaitaient pouvoir étudier la possibilité de partir.

    De plus, si le PDV des PNT trouve preneur, ce sera une bonne chose en terme d’économies puisque seuls le PNT ayant atteint les cotisations nécessaires, comme le confirme l’article de Challenge, pourra prétendre à y participer (donc ceux qui coutent le plus cher de part leur ancienneté).

  2. Le PDV pour le Personnel au sol prévoit pour une personne ayant ses trimestres pour partir à la retraite en 2013:
    – impossibilité de souscrire à un départ avec 24 mois d’indemnité pour s’orienter vers un nouvel emploi
    – obligation de partir à la retraite avec 3 mois supplémentaire se rajoutant à l’indemnité de départ en retraite (4,5 mois pour 30 ans d’ancienneté)
    Il n’y a aucune indication de montant supplémentaire d’indemnité de départ pour un PNT mis à la retraite dans le cadre du PDV.
    Est-ce bien le cas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 35 921 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages